Gestion des déchets ménagers: un investissement d’environ 21 milliards de dirhams à fin 2021, selon Leila Benali

La ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leila Benali, répond à une question orale à la Chambre des représentants, le 9 décembre 2021. . MAP

Le volume des investissements alloués au Programme national des déchets ménagers (PNDM) s’est élevé à près de 21 milliards de dirhams à fin 2021, a indiqué hier, lundi 27 décembre à Rabat, la ministre de la Transition énergétique et du développement durable, Leila Benali.

Le 28/12/2021 à 09h00

Le volume des investissements alloués au Programme national des déchets ménagers (PNDM) s’est élevé à près de 21 milliards de dirhams à fin 2021, a indiqué hier, lundi 27 décembre à Rabat, la ministre de la Transition énergétique et du développement durable, Leila Benali.

Le ministère a contribué avec 3 milliards de dirhams à cet investissement, a précisé Leila Benali en réponse à une question orale à la Chambre des représentants sur la gestion et le traitement des déchets selon les normes internationales, indiquant que le secteur de la gestion des déchets a connu une évolution importante mais qu'il reste encore beaucoup à faire notamment en ce qui concerne les décharges anarchiques.

Le ministère, a-t-elle affirmé, œuvre pour le lancement de plusieurs programmes relatifs à la réhabilitation de l’environnement, à la préservation des ressources naturelles et à la lutte contre la pollution.

Leila Benali a indiqué que son département avait mobilisé quelque 47 millions de dirhams pour la réalisation de l'étude de faisabilité de projets de gestion des déchets, la préparation des dossiers des appels d’offres relatifs aux centres d'enfouissement et de revalorisation professionnelle des déchets et la fermeture des décharges anarchiques et ce, dans le cadre du programme de soutien, d'accompagnement et d'assistance technique aux collectivités territoriales.

Le PNDM vise, entre autres objectifs, à augmenter le rythme de la collecte professionnelle des déchets, à équiper tous les centres urbains de décharges contrôlées, à réhabiliter les décharges non contrôlées et à professionnaliser la gestion de ce secteur notamment à travers la gestion déléguée.

Le 28/12/2021 à 09h00