Economie

Fès-Meknès: les dernières pluies ont bien profité aux barrages du bassin de Sebou

VidéoLe taux de remplissage des barrages du bassin hydraulique de Sebou a atteint 54% début avril, gagnant un point en un mois, grâce aux abondantes précipitations qui se sont abattues sur la région ces dernières semaines.

Par Ahmed Echakoury
Le 09/04/2022 à 16h42
cover: التساقطات المطرية تنعش حقينة السدود بالحوض المائي سبو
Les barrages du bassin hydraulique de Sebou affichent un taux de remplissage de 54% début avril 2022. | Le360

Le bassin de Sebou, l’un des plus importants du Royaume, a pleinement profité des pluies qui se sont abattues sur la région de Fès-Meknès ces dernières semaines, stoppant la baisse du niveau de remplissage, en cours depuis des mois à cause la sécheresse.

En moyenne, le taux de remplissage des barrages du bassin hydraulique de Sebou a atteint 54% début avril, au lieu de 53% début mars. Certains barrages, comme les barrages Bouhouda et Allal Fassi, ont fait le plein ou presque, affichant des taux de remplissage respectifs de 100% et 84%. Le barrage Al Wahda, le plus grand du pays, est rempli à 57%, tandis que les barrages Sidi Chahed et Idriss 1er affichent des taux de remplissage de 63% et 45% respectivement.

Dans une déclaration pour Le360, Noureddine Serghini, responsable de la communication au sein de l'Agence du bassin hydraulique de Sebou, a indiqué que le cumul pluviométriquee moyen enregistré au niveau du bassin du Sebou s'élevait à 130 millimètres, notant que d’abondantes pluies se sont abattues sur la région depuis le mois de mars.

«Ces précipitations ont contribué de façon très importante à alimenter les barrages, et les apports en eau pour le bassin du Sebou sont estimés 120 millions de mètres cubes», a-t-il précisé. Quant au stock d'eau dans les principaux barrages du bassin du Sebou, il atteint désormais 3,2 milliards de mètres cubes, soit un taux de remplissage de 54%. Toutefois, a fait remarquer le responsable, ce niveau reste encore inférieur à celui de l’année dernière à la même période (74%).

Le bassin de Sebou est l’un des plus importants bassins hydrauliques du Royaume avec des activités agricoles importantes sur plus de 1,8 million d’hectares, dont 357.000 ha irrigués. Il couvre une population de 6,2 millions d’habitants, dont près de 50% urbaine, répartie sur 84 centres urbains, dont Fès, Meknès, Taza, Khémisset, Sidi Kacem et Kénitra.

Par Ahmed Echakoury
Le 09/04/2022 à 16h42

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800