Exportations: le secteur automobile bat tous les records

Usine de montage automobile. . DR

Revue de presseKiosque360. A l’export, le secteur automobile réalise sa meilleure performance depuis cinq ans. A fin septembre 2022, les exportations de ce secteur s’élèvent à 77,7 milliards de dirhams affichant une croissance de 34,9%. Cet article est une revue de presse tirée du quotidien Aujourd’hui le Maroc.

Le 02/11/2022 à 21h19

A fin septembre 2022, le déficit commercial affiche une augmentation de 53,3%. Selon les dernières statistiques de l’Office des changes durant les neufs premiers mois de l’année 2022, le taux de couverture perd 2,6 points (57,6% contre 60,2%). Ainsi, les importations atteignent plus de 552,34 milliards de dirhams contre plus de 384,21 milliards à fin septembre 2021 révélant une hausse de 43,8% (ou +168,12 milliards de dirhams).

Pour leur part, les exportations progressent de 37,4% (ou +86,57 milliards de dirhams). Celles-ci se chiffrent à plus de 317,89 milliards de dirhams à fin septembre 2022 contre plus de 231,32 milliards une année auparavant.

A l’export, le secteur automobile réalise sa meilleure performance depuis cinq ans, relève le quotidien Aujourd’hui le Maroc dans son édition du 3 novembre. Selon les dernières statistiques de l’Office des changes à fin septembre 2022, les exportations de ce secteur s’élèvent à 77,7 milliards de dirhams affichant une croissance de 34,9% (ou +20,10 milliards de dirhams). «Cette progression concerne les ventes du segment de la construction (+56,2%) et celles du segment du câblage (+20,8%). Les exportations du segment de l’intérieur véhicules et sièges restent pour leur part quasi stables», souligne le journal.

Les exportations du secteur agriculture et agroalimentaire s’établissent, elles, à près de 61,37 milliards de dirhams durant les neuf premiers mois de 2022 contre environ 50,81 milliards à la même date de l’année passée, soit une augmentation de 20,8% (ou +10,55 milliards). Cette évolution est attribuée à la hausse simultanée des ventes de l’industrie alimentaire (+22,4% ou +6,10 milliards) et celles de l’agriculture, sylviculture et chasse (+18,5% ou +4,07 milliards).

Concernant les exportations du textile et cuir, elles sont en hausse de 26,7% (ou +7,03 milliards de dirhams) à fin septembre 2022. Ce résultat est essentiellement lié à la hausse des ventes des vêtements confectionnés (+28,8% ou +4,75 milliards), des articles de bonneterie (+19,6% ou +1,04 milliards) et des chaussures (+29,9% ou +589 MDH). La quote-part de ce secteur dans le total des exportations est de 10,5% contre 11,4% à fin septembre 2021.

S’agissant des ventes des phosphates et dérivés, elles ont augmenté de 66,6% pour s’établir à 91,80 milliards de dirhams à fin septembre 2022 contre 55,12 milliards à fin septembre 2021. Cette hausse est le résultat à l’augmentation des exportations des engrais naturels et chimiques (+28,52 milliards) due à l’effet prix qui a doublé (8.749 DH/T à fin septembre 2022 contre 4.330 DH/T à fin septembre 2021), indique la même source notant par ailleurs que les quantités expédiées sont en recul de 10,3%. Il faut dire que les exportations de biens s’établissent à 317,89 milliards de dirhams contre 231,321 milliards un an auparavant, soit une hausse de 37,4% (ou +86,57 milliards).

Par Nabil Ouzzane
Le 02/11/2022 à 21h19