Économie verte: le groupe OCP autorisé à créer deux nouvelles filiales

Le siège du Groupe OCP, à Casablanca. . DR

Le groupe OCP vient d’être autorisé par le gouvernement à créer deux nouvelles filiales pour faire aboutir sa politique de décarbonation et satisfaire ses besoins en eaux non conventionnelles ainsi qu'une partie de ses besoins en énergie électrique.

Le 26/10/2022 à 11h30

C’est un nouveau cap que franchit le groupe OCP pour mener à bien sa politique de décarbonation. Le 19 octobre dernier, le groupe OCP a été autorisé par le gouvernement (via un décret signé par Aziz Akhannouch) afin de créer deux nouvelles filiales.

L’une de ces deux nouvelles filiales, selon le décret publié au Bulletin officiel du 20 octobre, dénommée OCP Green Water, est une Société en participation, dirigée par un Conseil d’administration, dont le capital a été défini à plus de 3,8 milliards de dirhams.

Selon les objectifs qui lui sont assignés, OCP Green Water devrait produire des eaux non conventionnelles, à raison de 85 millions de m3 en 2023, et 110 millions de m3 en 2026.

Les eaux produites seront destinées aux industries, mais aussi à alimenter en eau potable les régions de Safi et d’El Jadida.

Quant à la deuxième nouvelle filiale, du nom d'OCP Green Energy, son capital social a été défini à plus de 1,4 milliard de dirhams.

Selon les estimations, cette filiale devrait produire à Benguérir, dès le dernier trimestre de 2023, 30 MW pour OCP Green Water. 

Et 202 autres MW seront produits à Khouribga et Benguérir, pour les mines de Khouribga et El Kantour. Une autre partie de cette production permettra d'alimentera le complexe chimique de Safi. 

Par Rahim Sefrioui
Le 26/10/2022 à 11h30