Destination Agadir: cinq millions de touristes d’ici 2026

Des touristes prennent le soleil dans une plage privée de la baie d'Agadir.. DR

Revue de presseValidée en ce début de semaine par les membres du Conseil régional, la feuille de route touristique pour Agadir Souss-Massa a pour objectif d’attirer, d’ici 2026, cinq millions de touristes. Son contrat d’application qui vient d’être initié permet de mobiliser un budget d’un montant total de 1,78 milliard de dirhams, débloqués par différents partenaires institutionnels. Une revue de presse des Inspirations Éco.

Le 01/07/2024 à 21h08

Initiant son entrée en application, la convention de partenariat concrétisant «la feuille de route touristique 2023-2026» pour le grand Agadir a été validée en ce début de semaine par les membres du Conseil régional de la région de Souss-Massa, annonce Les Inspirations Éco de ce mardi 2 juillet 2024.

Le quotidien précise que ce programme, qui mobilise un budget d’un montant global de 1,78 milliard de dirhams, permettra d’attirer près de cinq millions de touristes d’ici 2026.

Concernant sa répartition budgétaire, la contribution du Conseil régional de Souss-Massa a été fixée à 361 millions de dirhams, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) débloquera quant à lui 800 millions de dirhams, et la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT) près de 509 millions de dirhams.

D’autres partenaires sont appelés à débloquer l’équivalent de 110 millions de dirhams, pour la concrétisation de neuf programmes et projets.

La part budgétaire la plus importante de ce programme, évaluée à près de 840 millions de DH, porte sur un appui aux connexions aériennes internationales à destination de l’aéroport d’Agadir, et à des opérations promotionnelles de cette destination touristique balnéaire, indique Les Inspirations Éco.

À cette ligne budgétaire, «s’ajoute un mécanisme de valorisation des parcelles foncières qui abriteront des établissements d’hébergement touristique non encore réalisés, et des hôtels classés, à hauteur de 198 millions de dirhams par la SMIT, et de 102 millions de dirhams par la région», écrit le quotidien.

Autre projet qui sera concrétisé: la valorisation du Parc naturel Souss-Massa (pour lequel une part budgétaire de 200 millions de dirhams est prévue), en plus d’un «programme de mise à niveau et de développement» de 13 plages de la région (pour une part budgétaire de 169 millions de dirhams).

D’autres programmes, prévus par cette convention d’application, portent sur l’appui aux Très petites et moyennes entreprises (TPME) de la chaîne de valeur du tourisme dans la région du grand Agadir (avec une part budgétaire prévue de 100 millions de dirhams), un programme de réhabilitation des sites touristiques dans l’arrière-pays (dont le budget à débloquer est de 90 millions de dirhams).

Le document final de concrétisation de ce programme prévoit aussi, ajoute Les Inspirations Éco, une mise à niveau de l’animation de la destination Agadir (avec une part budgétaire à débloquer de 40 millions de dirhams), une uniformisation de l’identité visuelle des enseignes de restaurants et des commerces d’Agadir (avec une part budgétaire à débloquer de 20 millions de dirhams), ainsi qu’un appui au tourisme rural, avec la mise à niveau prévisionnelle d’établissements d’hébergement ruraux (sa part budgétaire à débloquer sera de 21 millions de dirhams).

Par Nabil Ouzzane
Le 01/07/2024 à 21h08