Business Dialogue: une approche concertée s’impose dans la gestion des risques liés à l’eau

Houria Tazi Sadeq, présidente de Coalition marocaine pour l'eau et gouverneur au Conseil mondial de l'eau. . DR

Dans une interview accordée à Le360, Houria Tazi Sadeq, présidente de COALMA (Coalition marocaine pour l'eau) et gouverneur au Conseil mondial de l'eau, revient sur les enjeux prioritaires d’une bonne gouvernance du secteur de l’eau.

Le 14/05/2022 à 12h51

Dans un contexte marqué par la rareté des ressources en eau, l’efficacité hydrique s’impose comme un impératif de survie. Fait plutôt rassurant: une prise de conscience collective s’opère chez les opérateurs économiques, acteurs publics et représentants de la société civile. Tous s’accordent sur la nécessité d’adopter une approche concertée dans la gestion des ressources en eau.

L’approche participative et l’accès à l’information s’avèrent, dès lors, un préalable indispensable à la bonne gouvernance dans le secteur de l’eau.

A l’occasion de la deuxième édition du «Business Dialogue», organisée du 12 au 13 mai à Marrakech par la Coalition marocaine pour l’eau (COALMA) et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Houria Tazi Sadeq, présidente de COALMA et gouverneur au Conseil mondial de l'eau, aborde les enjeux en matière de gestion durable des ressources hydriques au Maroc.

Par Ayoub Ibnoulfassih
Le 14/05/2022 à 12h51