Cinéma: «Les Meutes», de Kamal Lazraq, empoche le Grand Prix du Festival international du Film de Bruxelles

Le jeune réalisateur marocain Kamal Lazraq, dont le film "Les Meutes" vient de remporter le Grand Prix du Festival international du Film de Bruxelles.. AFP or licensors

Déjà primé au Festival de Cannes, «Les Meutes», premier long-métrage de Kamal Lazraq, a remporté le Grand Prix de la 8ème édition du Festival international du film de Bruxelles (FIFB), qui s’est tenu du 14 au 18 novembre. Dédié au cinéma africain, le festival a également récompensé «Sahari Slem Wesaa», premier long métrage de Moulay Taieb Bouhanana.

Le 19/11/2023 à 12h30, mis à jour le 19/11/2023 à 12h30

«Les Meutes», premier long-métrage de Kamal Lazraq, poursuit son parcours dans les festivals, avec un succès certain. Lauréat du Prix du Jury dans la section «Un Certain Regard», au Festival de Cannes 2023, et sélectionné pour la compétition officielle de la 20ème édition du Festival international du film de Marrakech (FIFM du 24 novembre au 2 décembre 2023), ce film noir, doublé d’un road-movie, vient d’être récompensé par le Grand Prix de la 8ème édition du Festival international du film de Bruxelles (FIFB).

«J’ai hâte d’être à Marrakech, où “Les Meutes” sera projeté pour la première fois au Maroc. J’attends avec impatience de voir la réaction du public marocain à ce film et j’espère qu’elle sera positive», a confié le jeune réalisateur.

Le FIFB, organisé par l’association éponyme, est un événement tourné particulièrement vers le cinéma africain, en vue d’améliorer sa visibilité et promouvoir la distribution des films des jeunes réalisateurs africains en Europe. Le cinéma marocain, présent en force lors de cette 8ème édition, a également été récompensé par le prix du meilleur acteur, décerné à Mohamed Bouchait pour son rôle dans «Sahari Slem Wesaa», de Moulay Taieb Bouhanana, qui a notamment remporté, en juin dernier, le Prix du jury du Festival international du film de Dakhla.

Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, Salvatore Leocata, cofondateur et administrateur du FIFB, a salué la qualité du cinéma marocain et la place de premier plan qu’il occupe sur la scène africaine, notant que le FIFB est disposé à accompagner la diffusion et le rayonnement des films marocains en Belgique.

Par Le360 (avec MAP)
Le 19/11/2023 à 12h30, mis à jour le 19/11/2023 à 12h30