Vidéo. À Marrakech, les rapatriements se poursuivent, les touristes se font plus rares

Au fil des jours, les touristes regagnent leur pays de résidence, après la suspension des vols décidée par les autorités marocaines.
Au fil des jours, les touristes regagnent leur pays de résidence, après la suspension des vols décidée par les autorités marocaines. . Ayoub Ibnoulfassih / Le360
Le 04/12/2021 à 20h00

VidéoUne semaine après l’annonce-surprise de la suspension des vols depuis et vers le Maroc, l’opération de rapatriement des touristes poursuit son cours. Pas de goulets d’étranglement constatés au niveau de l’aéroport de Marrakech. Près d’une vingtaine de vols sont prévus pour le week-end.

Un peu plus d’une semaine après l’annonce-surprise de la suspension générale des vols, pas de goulots d’étranglement constatés au niveau de l’aéroport de Marrakech. Il faut dire que les voyageurs se sont empressés de réserver leur billet pour le week-end du 27 et 28 novembre 2021, après cette annonce des autorités.

Mais l’opération massive de rapatriement poursuit son cours. Les touristes prennent leur mal en patience malgré la déception et le coût supplémentaire engendré par cette décision jugée «hâtive» pour certains, «compréhensible au vu du contexte sanitaire» pour d’autres.

Selon l’ONDA, près de 26 vols ont été opérés au départ de l’aéroport de Marrakech, en partance principalement vers la France, soit plus de 4.500 passagers transportés. A la publication de ces lignes, pas moins d’une «vingtaine de vols sont prévus pour le week-end, sous conditions d’accès imposées par les pays de destination», a affirmé Zakaria Harti, chef de la division exploitation aéroportuaire auprès de l’ONDA.

«Ces vols sont programmés en coordination avec les représentations diplomatiques de chaque pays et avec le ministère des Affaires étrangères», affirme l’Office national des aéroports.

Rappelons qu’au lendemain de la décision de suspension des vols depuis et vers le Royaume en raison de la propagation rapide du variant Omicron, les compagnies aériennes ont multiplié les vols pour faciliter le rapatriement des passagers désirant regagner leur pays de résidence.

Par Ayoub Ibnoulfassih
Le 04/12/2021 à 20h00

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800