Kénitra: nouvelle tentative d’immolation par le feu

DR

Après «Moulat Lbeghrir», qui a succombé récemment à ses blessures, c’est un gardien qui a tenté de s’immoler par le feu, lundi 25 avril à Kénitra. L’intervention des Forces auxiliaires a évité un autre drame.

Le 27/04/2016 à 13h25

Il semblerait que les immolations par le feu sont en train de devenir un dangereux mode de protestation à Kénitra.

Après Mmi Fatiha (Moulat Lbeghrir), décédée récemment après s’être immolée par le feu, un gardien a tenté de mettre fin à sa vie, selon le même procédé, lundi 25 avril.

Selon des sources sécuritaires, l’homme, gardien au centre de la femme relevant de l’INDH et sis au quartier Oulad Mbarka, s’est aspergé de diluant et essayé de mettre le feu devant le siège de la municipalité.

Heureusement, des éléments des Forces auxiliaires, en faction sur place, sont intervenus et l’ont empêché d’aller au bout de son acte. Le gardien a par la suite été transféré aux urgences de l’hôpital de la ville.

Quant aux raisons qui l’ont poussé à agir de la sorte, Le360 apprend que le concerné s’était présenté aux RH de la municipalité pour récupérer les clés des locaux du centre qu’il garde, mais qu’une fonctionnaire a refusé de les lui remettre sous prétexte qu’il avait failli à son devoir en n’assurant pas la garde de la nuit précédente.

Par Abdeladim Lyoussi
Le 27/04/2016 à 13h25

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800