Ouarzazate: le roi donne le coup d'envoi des travaux de construction de Noor IV

Le roi inaugurant la centrale du complexe solaire «Noor-Ouarzazate», baptisée «Noor I», le 5 février 2016. . dr

Le roi lance les travaux de réalisation de la centrale Noor Ouarzazate IV, dernière étape du plus grand complexe énergétique solaire au monde dont la capacité globale atteindra 582 MW.

Le 01/04/2017 à 17h48

Le coup d'envoi de la construction de la station Noor 4, qui sera réalisée en collaboration avec des partenaires européens et arabes, a été donné par le roi Mohammed VI ce samedi après-midi, en présence d'une importante délégation ministérielle et du président du directoire de Masen (Moroccan Agency for Sustainable Energy), Mustapha Bakkoury.

"Ce méga projet jouera pleinement son rôle pour atteindre les objectifs d’énergies renouvelables pour 2020 et 2030 ainsi que ceux du développement local", a-t-il fait valoir.

Avec la finalisation de cette quatrième et dernière tranche, le Complexe solaire Noor Ouarzazate “va jouer pleinement son rôle sur plusieurs dimensions, à commencer évidemment par la fourniture d’électricité solaire qui contribuera à l’objectif fixé pour notre pays” visant à porter la part des énergies renouvelables à 42% en 2020 et 52% à l’horizon 2030", a-t-il encore affirmé.

Le projet, qui sera developpé sur une surface de 137 ha en utilisant la technologie photovoltaïque, est le fruit de la volonté royale d'optimiser l'exploitation des ressources naturelles du Maroc, de préserver son environnement et de pérenniser son développement économique et social.

Pour le président du directoire de Masen, "le développement de ces projets et l’atteinte des objectifs assignés pour 2020 et 2030 permettront également de créer “des ponts au niveau du continent africain de manière générale”, citant à titre d’exemple le grand projet de gazoduc Nigeria-Maroc".

“On voit bien que ces visions convergent et permettent à notre pays, sous la direction éclairée de SM le Roi, d’être pionnier dans ces domaines mais aussi d’anticiper sur les besoins futurs du continent”, a-t-il conclu.

Avec un investissement estimé à plus de 750 millions de dirhams, Noor Ouarzazate IV, d'une capacité de 72 MW, sera mise en service au premier trimestre 2018.

La centrale Noor Ouarzazate IV sera developpée dans le cadre d'un partenariat associant Masen, acteur central des énergies renouvelables au Maroc, et un consortium d'opérateurs privés mené par le groupe Acwa Power et selectionné suite à un appel d'offres international.

Pour rappel, le roi Mohammed VI avait présidé, le 4 février 2016 à la Commune Ghessate (Province de Ouarzazate), la cérémonie de mise en service de la première centrale du complexe solaire "Noor-Ouarzazate", baptisée "Noor I".

Participant à la diversification du bouquet énergétique national, la Centrale Noor I, dont les travaux de réalisation ont été lancés par le roi le 10 mai 2013, s'inscrit en droite ligne de la vision du Souverain d'optimiser l'exploitation des ressources naturelles du Maroc, de préserver son environnement, de pérenniser son développement économique et social et d'assurer l'avenir des générations futures.

La réalisation de la Centrale Noor I, la plus grande centrale mono-turbine au monde à ce jour, a constitué une étape importante dans la mise en œuvre des grands projets d’énergies renouvelables, en ligne avec l'objectif de porter la part des sources renouvelables dans le mix électrique national de 42 % en 2020 à 52 % en 2030, tel qu’annoncé par le souverain à l’occasion de la COP 21 à Paris.

Par Chakir Alaoui
Le 01/04/2017 à 17h48