L’Espagne prête à faciliter le transit de Marocains souhaitant regagner leur pays de manière individuelle

Arancha Gonzalez Laya, ministre espagnole des Affaires étrangères.  . DR

La ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha González Laya, affirme, ce mardi, que si le Maroc décide d’ouvrir ses frontières et que "certains citoyens marocains souhaitent, de manière plus individuelle, regagner leur pays", l'Espagne "est prête" à faciliter ce transit. Explications.

Le 23/06/2020 à 13h13

Dans des déclarations à la station de radio Onda Cero, la cheffe de la diplomatie espagnole a assuré que son pays et le Maroc ont été en "contact étroit" sur cette question et elle-même s'est entretenue à plusieurs reprises avec son homologue marocain, Nasser Bourita, pour coordonner et préparer "de la meilleure façon possible ce qui pourrait arriver".

"Pour le moment, les frontières du Maroc restent fermées", ce qui constitue, selon elle, "un exercice de responsabilité du Maroc eut égard à la situation dans le pays".

Il s’agit d’"un été exceptionnel", a relevé la responsable espagnole, assurant que "s'il y a des citoyens qui veulent faire le transit, nous pourrons gérer la situation".

Par Rahim Sefrioui
Le 23/06/2020 à 13h13