Politique

A la veille du sommet de la Ligue arabe, l’Algérie accumule les désaccords avec l’Egypte

Revue de presseKiosque360. Quasiment assurée d’abriter le prochain sommet de la Ligue arabe, l’Algérie n’est toujours pas sortie de l’ornière. Son entêtement à organiser un «mini-sommet» inter-palestinien avant le sommet arabe irrite, entre autres désaccords, l’Egypte, un Etat pivot de la Ligue arabe qui peut mettre, à lui seul, en échec le sommet d’Alger.

Par Mohammed Ould Boah
Le 22/09/2022 à 21h46
Sissi-Tebboune
Le président égyptien, Abdelfattah Al-Sissi, et son homologue algérien, Abdelmadjid Tebboune. | DR