International

Vidéo. Destruction de mausolées au Mali: le djihadiste Al Faqi Al Mahdi demande pardon

Le djihadiste malien Al Faqi Al Mahdi, qui comparait à la Cour pénale international (CPI) pour les destructions de mausolées à Tombouctou, a plaidé coupable. L’accusé a demandé le pardon.

Par Kofi Gabriel
Le 22/08/2016 à 15h55
Jihadiste
Al Faqi Al Mahdi, un djihadiste malien, chef de la Hisbah, la brigade islamique des mœurs en 2012. | DR