Vidéo. Chine-États-Unis: Xi Jinping et Joe Biden ont eu une discussion "franche" et "approfondie"

Le président américain Joe Biden, au Eisenhower Executive Office Building à Washington, DC, le 2 juin 2021, et le président chinois Xi Jinping, à son arrivée à l'aéroport de Macao, le 18 décembre 2019. . Mandel NGAN et Anthony WALLACE / photomontage AFP

Le 10/09/2021 à 08h32

VidéoLe président chinois Xi Jinping et son homologue américain Joe Biden ont eu hier, vendredi 10 septembre 2021, une discussion "franche" et "approfondie".

Il s’agit là de leur première conversation téléphonique en sept mois, a indiqué un média d'Etat chinois.

Les dirigeants des deux principales économies mondiales "ont eu des échanges stratégiques francs, approfondis et étendus au sujet des relations sino-américaines et de dossiers d'intérêt commun", selon le court communiqué diffusé par la télévision publique CCTV.

Le président chinois Xi Jinping a déclaré hier, vendredi 9 septembre 2021 au téléphone à son homologue américain Joe Biden que l'hostilité de Washington envers Pékin a causé de "sérieuses difficultés" pour les relations bilatérales, selon un média d'Etat.

Il s'agit du premier entretien téléphonique entre les deux dirigeants depuis février. Joe Biden venait alors de succéder depuis peu à Donald Trump, et avait passé deux heures au téléphone avec Xi Jinping.

Les relations entre Washington et Pékin sont tendues depuis le mandat de l'ex-président américain, qui avait lancé une guerre commerciale contre la Chine et lui avait reproché sa gestion de la pandémie de Covid-19.

"Nos deux pays et le monde entier souffriraient en cas de confrontation sino-américaine", a indiqué Xi Jinping au locataire de la Maison Blanche, selon la télévision publique chinoise CCTV.

"L'avenir et le destin du monde dépendent de la capacité de la Chine et des États-Unis à bien gérer leurs relations. C'est la question du siècle, à laquelle nos deux pays devront répondre", a souligné Xi Jinping.

La liste des désaccords bilatéraux est longue et ne cesse de s'allonger.

En plus du commerce, figurent aussi la question de Taïwan, le Covid, le traitement de l'ethnie des Ouïghours dans la région du Xinjiang (nord-ouest de la Chine) ou encore la lutte d'influence des deux pays en mer de Chine méridionale.

De son côté, Joe Biden a fait comprendre vendredi à Xi Jinping que les Etats-Unis voulaient "que la dynamique reste concurrentielle" mais que la situation ne devait pas dégénérer "vers un conflit imprévu", a indiqué la Maison Blanche.

Le 10/09/2021 à 08h32