Vidéo. Affaire Tariq Ramadan: une Belgo-marocaine enfonce l'islamologue suisse

Tariq Ramadan et Majda Bernoussi . DR

Nouveau témoignage contre Tariq Ramadan. Belgo-marocaine, Majda Bernoussi, une ancienne compagne de l’islamologue évoque «les comportements qui sortent du cadre habituel» et dit avoir été victime de «violences morales».

Le 28/04/2018 à 08h37

"Il est vraiment temps de stopper cet homme, qui est dangereux". En 2014, déjà, Majda Bernoussi témoignait contre Tariq Ramadan dans une vidéo sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, après trois plaintes pour viol déposées contre lui, la jeune femme décide de raconter l’aventure qu’elle a eue avec l’islamologue, et évoque "des comportements qui sortaient du cadre habituel". Cette ancienne compagne de Tariq ramadan, Belge d'origine marocaine dit avoir été victime de violences morales.

Elle aurait entretenu une relation avec Tariq Ramadan pendant cinq ans, relation qu’elle qualifie d’épisodique et toxique et qui s’est terminée par un accord financier: 27.000 euros en échange de son silence.

Le plus intéressant, c'est quand Majda Bernoussi parle de la foi de Ramadan. "Son éthique, sa morale, sa foi, il la réserve face caméra. Hors champ, c'est juste l'opposé, mais à un point tel qu'on est sidéré... Il ne croit en rien et encore moins en Dieu. Il parle de Dieu quand il s'agit de nous manipuler. En dehors de ça, c'est jamais évoqué et il fait vraiment comme il veut. Et je peux vous dire que c'est open bar", témoigne-t-elle.EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Le 28/04/2018 à 08h37