Le vaccin expérimental de Sinovac, suspendu au Brésil, n’a rien à voir avec celui testé au Maroc

Dans une unité de production de vaccins de Sinopharm à Pékin. . DR

Sinovac et CNBG Sinopharm sont deux laboratoires biopharmaceutiques chinois différents, et le gouvernement marocain n’a signé des accords de coopération en matière d’essais cliniques du vaccin anti-Covid-19 qu’avec le second.

Le 10/11/2020 à 13h32

L'autorité sanitaire du Brésil a annoncé hier, lundi 9 novembre 2020, avoir suspendu les essais cliniques du vaccin CoronaVac, développé par le Chinois Sinovac, après un incident, qualifié de "grave" constaté chez un volontaire.

La nouvelle a tôt fait de créer la confusion auprès du grand public, qui a fait, à tort, le lien avec les essais cliniques de phase 3 du vaccin anti-Covid-19 en cours au Maroc, développé par China National Biotec Group (CNBG), affilié à Sinopharm.

Il est donc important de souligner à ce niveau que le candidat vaccin développé par Sinovac n’a rien à voir avec le candidat vaccin testé au Maroc. Sinovac et CNBG Sinopharm sont deux laboratoires biopharmaceutiques différents, et le gouvernement marocain n’a signé des accords de coopération en matière d’essais cliniques du vaccin anti-Covid-19 qu’avec le second.

Autre précision importante: le laboratoire CNBG Sinopharm ne mène pas d’essais cliniques de phase 3 pour son vaccin expérimental au Brésil. Les pays concernés par ces essais sont le Pérou, le Maroc, Bahreïn et les Emirats arabes unis, ainsi l’Argentine.

Dans tous ces pays, CNBG Sinopharm collabore avec des sociétés pharmaceutiques locales pour promouvoir la recherche et le développement du vaccin inactivé, comme c’est le cas au Maroc avec le laboratoire pharmaceutique Sothema.

La Chine dispose de plusieurs vaccins expérimentaux contre le Covid-19, actuellement en phase avancée de développement.

Quatre des sept vaccins actuellement testés dans le monde, qui en sont à la troisième phase des essais, proviennent de Chine. Outre CNBG Sinopharm, les autres vaccins sont développés par Sinovac et CanSino Biologics.

L’Indonésie et le Brésil participent aux essais de phase 3 du CoronaVac de Sinovac, tandis que le Pakistan, l’Arabie saoudite et la Russie ont accepté de mener des essais de phase 3 sur le vaccin candidat de CanSino.

Par Amine El Kadiri
Le 10/11/2020 à 13h32