Allemagne: discussions marathon pour former un gouvernement

Angela Merkel.  . AFP

Les pourparlers lancés par Angela Merkel pour former son quatrième gouvernement en Allemagne patinent à mi-parcours, même si conservateurs, libéraux et Verts, tout en s'écharpant en public, semblent condamnés à s'entendre.

Le 03/11/2017 à 09h39

Un tour de table vendredi doit dresser un bilan à la mi-temps de ces négociations encore préliminaires

"On s'est bien engueulés à un moment!", a lâché le co-président des Verts, Cem Özdemir, à l'issue d'une des séances houleuses entre les quatre partis qui tentent d'élaborer un programme de gouvernement pour les quatre prochaines années.

Depuis plus de deux semaines, Angela Merkel et son camp conservateur (la CDU et son allié bavarois CSU) mènent à huis clos des discussions marathon avec les libéraux du FDP et les Verts.

L'alliance inédite entre des partis que tout semble séparer est la seule à pouvoir constituer une majorité gouvernementale viable et permettre à Angela Merkel, sortie affaiblie des élections du 24 septembre, d'enchaîner un quatrième mandat.

Les Allemands devraient savoir le 25 novembre si les quatre formations continuent de négocier ou jettent l'éponge.

A cette date, les Verts doivent se prononcer en congrès sur la feuille de route détaillée qui aura été élaborée d'ici là avec leurs éventuels futurs alliés. Les autres se prononceront quelques jours auparavant.

L'objectif affiché est que le poids lourd économique de l'Europe ait un gouvernement pour Noël.

Jusqu'ici, quelques avancées ont été enregistrées en matière de politique budgétaire ou de retraites mais les discussions achoppent sur au moins trois dossiers phares: l'environnement, l'immigration et la réforme de l'UE. 

Le 03/11/2017 à 09h39