Espagne: Luis Planas et José Manuel Albares, favoris pour remplacer Laya au ministère des Affaires étrangères

José Manuel Albares et Luis Planas sont pressentis pour remplacer A.S. Laya aux Affaires étrangères. . DR

Le ministre espagnol de l’Agriculture, Luis Planas, et l'actuel ambassadeur de Madrid en France, José Manuel Albares, sont les grands favoris pour remplacer l’actuelle ministre des Affaires étrangères Arancha Gonzalez Laya lors d’un éventuel remaniement gouvernemental, prévu mi-juillet, rapporte mercredi 23 juin 2021 le portail espagnol Vozpopuli.

Le 23/06/2021 à 19h24

Luis Planas et José Manuel Albares font partie des diplomates fortement pressentis pour donner une impulsion à la politique extérieure et restaurer le climat de confiance avec le Maroc, explique le site électronique espagnol Vozpopuli.

Toutefois, précise la même source, Arancha Gonzalez Laya ne quittera pas définitivement le gouvernement de Pedro Sanchez. Elle remplacerait Nadia Calvino au département du Commerce et du Tourisme ou prendrait les fonctions de Luis Planas.

«De cette manière, Sanchez pourrait repositionner la ministre des Affaires étrangères au sein de son cabinet sans donner l'impression que le Maroc a obtenu la tête de la cheffe de la diplomatie suite à la crise bilatérale », analyse Vozpopuli.

Arancha Gonzalez Laya pourrait même être nommée ambassadrice d’Espagne à Londres, un poste vacant depuis six mois.

Le ministre de l'Agriculture, Luis Planas, a été ambassadeur au Maroc de 2004 à 2010, une longue période qu'il a gérée avec succès et sans conflits. Il connaît donc très bien le pays voisin. Des sources du ministère des Affaires étrangères estiment qu’il s’agit de la personne idéale pour succéder à Arancha Gonzalez Laya et clore la grave crise diplomatique avec le Maroc, précise le site d’information.

José Manuel Albares, quant à lui, a été le principal diplomate de Pedro Sánchez et son responsable de confiance. Il est un ami personnel du président du gouvernement depuis des années. Avant d’être nommé à Paris, il a été le responsable du département international à la présidence du gouvernement.

Par Rahim Sefrioui
Le 23/06/2021 à 19h24