Décès du journaliste Fahd Yata, fondateur de «La Nouvelle Tribune»

Fahd Yata, fondateur de l'hebdomadaire «La Nouvelle Tribune», est décédé le 11 décembre 2021. . DR

Directeur et éditorialiste de «La Nouvelle Tribune», Fahd Yata est décédé ce samedi 11 décembre 2021, à Casablanca des suites d’une longue maladie, a appris Le360 auprès de ses proches.

Le 11/12/2021 à 14h43

Le cercle des journalistes marocains a perdu, samedi 11 décembre, une de ses meilleures plumes, un éditorialiste hors pair, un mélange d’intelligence et d’élégance, doublé d’un homme sans concessions.

Fils du défunt Ali Yata, grande figure du paysage politique marocain (fondateur du Parti communiste marocain et du Parti du progrès et du socialisme), Fahd est le frère jumeau du journaliste Nadir Yata, décédé en 1996.

En plus de sa passion pour le journalisme, Fahd Yata est connu aussi pour ses cours magistraux de droit à la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales à l’université Hassan II. Fahd Yata est titulaire d’un doctorat de relations internationales et d’un diplôme de sciences politiques de l’Université Paris I, Panthéon Sorbonne.

Après avoir officié en tant que rédacteur en chef du quotidien du PPS, Al Bayane, ainsi que l’hebdomadaire La Vie Economique, Fahd Yata a lancé en 1995 La Nouvelle Tribune, hebdomadaire dont il a assuré la direction aux côtés de son épouse, Afifa Dassouli, un grand nom de la presse économique et financière marocaine.

Par Wadie El Mouden
Le 11/12/2021 à 14h43