Vidéo. Le CRT de Marrakech se dote d’une "war room" pour renforcer la réputation de la région

La région Marrakech-Safi renforce son empreinte digitale en se dotant d’un baromètre en temps réel de l’hospitalité et du voyage. . Ayoub Ibnoulfassih / Le360

Le 04/12/2021 à 11h44

VidéoLa région Marrakech-Safi renforce son empreinte digitale en se dotant d’un baromètre en temps réel de l’hospitalité et du voyage. Ce dispositif d’aide à la décision a pour finalité d'asseoir un marketing territorial et préserver la notoriété mondiale de la ville Ocre.

Les instances de tourisme à Marrakech se doteront bientôt de leur toute première «war room», un baromètre en temps réel de mesure de l’hospitalité et du voyage. «C’est le premier outil au monde de e-réputation régionale», s’enthousiasme Taoufik Aboudia, cofondateur de l’incubateur de start-up Emerging Business Factory (EBF), partie prenante dans le projet. 

L’annonce faite en marge d’un séminaire tenu jeudi 2 décembre 2021 par la Fédération nationale de l’industrie hôtelière (FNIH), placé sous la thématique «réinventer l’hôtellerie par la reconquête, l’acquisition et l’innovation», a de quoi faire frémir plus d’un. L’outil en question est développé depuis des mois, sans tambour ni trompette, par un consortium de start-up incubées, entre autres, par EBF.

Baptisé ROC (Reputation operating Ccnter), ce dispositif de veille digitale permettra de mesurer la réputation de la région sur la toile (réseaux sociaux, blog, et site d’information…) permettant, in fine, de mieux jauger l’expérience client par branche d’activité en vue d’opérer des interventions ciblées. 

Un document transmis par un opérateur souhaitant garder l’anonymat donne une idée de l’apport technologique du dispositif. L’outil présente 9 tableaux de bord, propres aux différents sous-secteurs d’activité (transport, hébergement, restauration…), mais renseigne également sur les tendances, le comportement des clients et la réputation des lieux et monuments historiques. 

Ce dispositif d’aide à la décision a pour finalité de développer un marketing territorial et d’augmenter la notoriété de la région, et ce, en impliquant l’ensemble des maillons de la chaîne du tourisme. 

Mesurer l’empreinte digitale d’une région comme celle de Marrakech-Safi à travers le recours à une méthode axée sur les données (data driven strategy) permettra aux autorités de fédérer l’ensemble des acteurs autour d’une vision globale et d’unifier leurs efforts pour préserver la notoriété mondiale de la cité impériale. 

Initialement, le projet devait être livré en septembre 2021, conformément au planning du Datalab CRT Marrakech. «60% à 70% a déjà été livré, et le reste est en cours de traitement», estime Taoufik Aboudia, le CEO d’EBF. La plateforme sera opérationnelle en phase bêta dès début 2022, dans l’espoir de voir le secteur reprendre du poil de la bête. 

Par Ayoub Ibnoulfassih
Le 04/12/2021 à 11h44