TGR: les ressources de l’Etat dépassent 258 milliards de dirhams à fin juin

Siège de la Trésorerie générale du Royaume à Rabat. . DR

Revue de presseKiosque360. Dans son rapport trimestriel, la Trésorerie générale du Royaume annonce que les ressources de l’Etat ont atteint, à fin juin, 258,7 milliards de dirhams. Cet article est une revue de presse du quotidien Aujourd’hui le Maroc.

Le 08/08/2022 à 06h12

La Trésorerie générale du Royaume (TGR) a publié son rapport trimestriel sur l’exécution de la loi de Finances à fin juin. Principale conclusion: les ressources globales de l’Etat marquent un taux d’exécution de 56,1% par rapport aux prévisions faites dans le cadre de la loi de Finances 2022, rapporte le quotidien Aujourd’hui le Maroc dans son edition du 8 août.

Selon la TGR, ces ressources ont atteint, au titre du deuxième trimestre de l’année, un montant global de l’ordre de 258,7 milliards de dirhams, Les arriérés de remboursement de la TVA et les demandes de restitution de l’IS ont été respectivement de 38,9 milliards de dirhams et de 4,6 milliards de dirhams à fin décembre 2021.

Toujours est-il que la moitié de ces ressources est constituée de recettes ordinaires. Celles-ci se sont chiffrées au deuxième quart de l’année à 147,4 milliards de dirhams, soit un taux de réalisation de 57,7% comparé aux prévisions de la loi de Finances pour l’année 2022, indique le quotidien Aujourd’hui le Maroc.

«Les recettes ordinaires se composent de recettes fiscales pour 92,5% et de recettes non fiscales pour 7,5%», explique la TGR. Il faut noter que 13,5% des ressources globales sont captées par les recettes d’emprunts à moyen et long termes, établies à 35 milliards de dirhams à fin juin. D’après le quotidien, ce chiffre marque un taux d’exécution de 33,2% des objectifs fixés dans le cadre de la loi de Finances 2022. Selon la TGR, le recours au marché des adjudications a représenté 86,4%.

Toujours selon la même source, les recettes des services de l’Etat gérés de manière autonome (SEGMA) se sont chiffrées à 885 millions de dirhams, soit 0,3% des ressources globales de l’Etat. Elles ont été réalisées à hauteur de 40,4% des prévisions de la loi de Finances.

Quant aux charges de l’Etat, elles ont atteint 267 milliards de dirhams au titre du deuxième trimestre de l’année, soit un taux de réalisation de 49,8% des prévisions émises dans la loi de Finances 2022. Près de 56% de ces charges sont sous forme de dépenses ordinaires du budget général.

Enfin, le rapport trimestriel de l’exécution de la loi de Finances 2022 fait ressortir des dépenses d’investissement de 39,6 milliards de dirhams, soit 45,3% des prévisions de la loi de Finances 2022. Ces émissions représentent une part de 14,8% des charges totales de l’Etat arrêtées à fin juin 2022

Par Khalil Rachdi
Le 08/08/2022 à 06h12