Spécialisée dans l’agro-industrie, la start-up israélienne FruitSpec débarque au Maroc

Culture d'une variété d'oranges dans un verger.  . DR

La start-up israélienne FruitSpec, spécialisée dans l’agro-industrie, s’installe au Maroc, débarquant ainsi avec son système d’estimations très précises des rendements des arbres fruitiers.

Le 22/07/2022 à 11h40

La société israélienne FruitSpec étend ses activités au Maroc. L’entreprise, qui opère dans le secteur des fruits, permet aux acteurs de la production fruitière d’optimiser le rendement de leurs vergers, grâce à des outils d’aide à la décision et des données accessibles sur une plateforme informatique.

Concrètement, cette start-up dispose d’une technologie basée sur une caméra d’imagerie hyper-spectrale, brevetée, laquelle permet de mesurer instantanément la taille des fruits sur les arbres et leur évolution tout au long du cycle de culture.

La technologie proposée par FruitSpec permet donc d'analyser les images d'arbres fruitiers et de distinguer les feuilles vertes des fruits verts, quand leur taille dépasse 30 mm, puis de générer des informations et des outils utiles au début de la saison qui peuvent aider les clients à mieux se positionner sur le marché.

FruitSpec combine donc cette imagerie avec des algorithmes de vision par ordinateur, pour signaler un décompte de la quantité réelle de fruits qu'il trouve. L’estimation de la taille du fruit à maturité peut être également réalisée via cette technologie.

Afin de faire connaître cette technologie auprès des exploitants, deux journées de démonstration sont prochainement prévues. La première aura lieu le 26 juillet à Marrakech. Quant à la deuxième, elle se tiendra le 28 juillet à Aoulouz.

Au Maroc, Marouane Benmouama prendra les rênes de FruitSpec. Ex-directeur Afrique de Natafim, fabricant israélien d'équipements d'irrigation qui produit des goutteurs, des dripperlines, des sprinklers et des micro-émetteurs, il a aussi travaillé dans l'une des principales sociétés de biotechnologie au monde, présente dans plus de 90 pays, offrant des solutions adaptées aux besoins des agriculteurs du monde entier. 

Par Hajar Kharroubi
Le 22/07/2022 à 11h40