Services marchands non financiers: l'optimisme règne pour les patrons au troisième trimestre 2022

Photo d'illustration.  . DR

Revue de presseKiosque360. Les chefs d’entreprises opérant dans le secteur des services marchands non financiers sont optimistes pour le 3ème trimestre 2022. Cet article est une revue de presse du quotidien Aujourd’hui le Maroc.

Le 28/09/2022 à 19h56

Les patrons exerçant dans le secteur des services marchands non financiers tablent sur une recrudescence de l’activité globale au cours du troisième trimestre 2022. En effet, d’après la récente enquête de conjoncture du Haut-Commissariat au Plan (HCP), 54% d’entre eux s’attendent une hausse tandis que seulement 10% prévoient une baisse, comme le rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 29 septembre.

Un certain optimisme de la part de ces chefs d’entreprise qui s’explique, selon le HCP, par «l’amélioration prévue dans les activités de l’hébergement et restauration, des transports aériens, des transports terrestres et transport par conduites et des transports par eau» et par «la baisse prévue dans les activités d’architecture et d’ingénierie, des activités de contrôle et des analyses techniques».

Le HCP indique également que 47 % des patrons interrogés anticipent une hausse de la demande et 26% une augmentation des effectifs employés alors que 20% évoquent une trésorerie difficile. Quant au carnet de commandes, il est qualifié, pour 70 % des chefs d’entreprises de ce secteur, de «normal». En revanche, 20% l’estiment à un niveau inférieur…

Côté secteur du commerce de gros, ils sont 65% des chefs d’entreprise à viser une stabilité du volume global des ventes au troisième trimestre de l’année. Seuls, 18% parlent d’une hausse. Pour 30% des grossistes, le carnet de commandes prévu serait aussi d’un niveau inférieur à la normale, comme le relaie le journal, ajoutant que 39% considèrent leur trésorerie de difficile. Sur la question de l’emploi, 82% d’entre eux tablent sur une stabilité des effectifs au troisième trimestre 2022.

Par Fayçal Ismaili
Le 28/09/2022 à 19h56