Nador West Med: le taux d’avancement de la première phase estimé à 70%

Travaux de construction du complexe portuaire Nador West Med, dans la baie de Bettoya, à 30 kilomètres de la ville de Nador.  . DR

Le taux d’avancement de la première phase du chantier du Port Nador West Med est évalué à 70%. Ses travaux de construction devront s’achever à la mi-2024, indique Nizar Baraka, ministre de l'Equipement et de l'Eau.

Le 27/05/2022 à 09h49

En réponse à une question écrite de Houria Didi, députée du groupe parlementaire du Parti authenticité et modernité (PAM), Nizar Baraka, ministre de l'Equipement et de l'Eau, a indiqué que le taux d’avancement global des travaux de construction de la première phase du Port Nador West Med était évalué à 70%, malgré les difficultés liées à la pandémie du Covid-19 et aux récentes tensions internationales. 

Le ministre a également souligné que ce projet s’inscrivait dans le cadre de la Stratégie portuaire nationale à l’horizon 2030. Celle-ci a pour objectifs de développer la part de marché du Maroc dans le commerce international maritime et le tourisme de croisière, intégrer le système portuaire dans le réseau de transport régional, contribuer aux équilibres régionaux du Royaume et favoriser le développement social et humain ainsi que soutenir la compétitivité de l’activité économique.

Nizar Baraka a, par ailleurs, expliqué que le Port Nador West Med visait à accélérer et à renforcer le développement économique et social de la région de l’Oriental, par la réalisation de grandes infrastructures améliorant la compétitivité de la région, l’attractivité des investissements nationaux et internationaux et la création de richesses et d’emplois.

Le port Nador West Med sera composé dans sa première phase d’une digue principale de 4.300 mètres et d’une digue secondaire de 1.200 mètres, d’un quai pour conteneurs de 1.520 mètres pouvant recevoir les plus grands porte-conteneurs, d’un quai pour marchandises diverses de 600 mètres, permettant de recevoir les plus grands navires de commerce, et de trois postes pétroliers pour des navires pétroliers et chimiquiers dont la capacité peut aller jusqu’à 170.000 tonnes.

Il comprendra aussi, un quai spécialisé de 360 mètres pour les produits en vrac solides, un quai pour les rouliers (camions et remorques) et un quai de service de 360 mètres.

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 24 mai 2022, un financement additionnel de 57 millions d’euros en faveur du Maroc pour contribuer au financement de la construction, actuellement en cours, du complexe portuaire de Nador West Med. Ces 57 millions d'euros viennent compléter un premier financement de près de 113 millions d’euros, octroyé par la BAD en 2015.

Par Mohammed Chellay
Le 27/05/2022 à 09h49