Mondial 2022 au Qatar: packages, prix du séjour, hébergement… Les propositions des voyagistes

Des supporters des Lions de l'Atlas prennent la pose sur la pelouse d'un stade de football à Doha, au Qatar. . DR

A cause du prix exorbitant des deals proposés, et d'une offre limitée en logements pour la Coupe du monde 2022 qui se tient au Qatar, peu de voyagistes au Maroc proposent des packages tout compris. Ce qu'en disent les représentants d'agences de voyages.

Le 18/11/2022 à 16h52

Pour la Coupe du monde 2022, les Qataris veulent attirer 1,2 million de fans dans leur pays. Les Marocains en font partie, et ils sont plusieurs à vouloir encourager les Lions de l'Atlas à l'occasion de leurs matchs de participation à ce grand rendez-vous du football mondial. Mais en raison du coût élevé des travel packages, d'une difficile conjoncture et des capacités d'hébergement limitées dans ce pays, bien des voyagistes sont contraints de renoncer à leur proposer des packs.

Contacté par Le360, un voyagiste, membre de l'Association régionale des agences de voyages de la région de Casablanca-Settat (ARAVCS) explique ne pas avoir mis en vente de produits «spécial Coupe du Monde», essentiellement à cause du coût élevé du voyage, estimé au moins à 30.000 dirhams pour une séjour d'une dizaine de jours, mais aussi à cause de la réticence de certains supporters, qui se retrouvent obligés de s'acquitter, à l'avance, de l'ensemble de leurs frais de réservation, à cause de l'absence d'une clause d’annulation dans les contrats soumis par les établissements d'hébergement qataris.

Ce professionnel du tourisme cite aussi une offre en hébergement réduite, mais affirme toutefois que plusieurs agences, faisant partie de l’ARAVCS, ont pu recourir à des «RER aériens». Certains supporters trouveront donc à se loger dans d’autres pays du Golfe: pour assurer les déplacements des fans des Lions, 168 vols quotidiens seront effectués (60 depuis Dubaï, 48 depuis Mascate, 40 depuis Riyad et Djeddah et 20 depuis Koweït City), tout au long de l'organisation du Mondial au Qatar. Un avion décollera ainsi en moyenne toutes les dix minutes, en plus de l'atterrissage et du décollage de centaines de vols long-courriers.

Mohamed Semlali, président de la Fédération nationale des agences de voyages du Maroc (FNAVM), signale que la demande en travel packages pour la Coupe du monde au Qatar n'était pas aussi importante au début. Ces ventes ont toutefois repris, signale-t-il, à la suite de la signature d’un accord entre le ministère de l’Education nationale, du Préscolaire et des Sports, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) et Royal Air Maroc (RAM). En tout, près de 3.000 billets d'avion ont été proposés à un prix fixe subventionné (5.000 dirhams aller-retour, en classe économique).

Ce dispositif permet ainsi de simplifier le déplacement et les démarches pour enregistrer le plus grand nombre de supporters, et assurer une présence importante du public lors des rencontres du Onze national, grâce à des vols quotidiens et des vols spéciaux pour les matches de l’équipe du Maroc.

Mohamed Semlali rappelle que seules les agences commerciales de RAM ont proposé ces billets à la vente. Mais cela a toutefois aidé à une augmentation de la demande auprès des voyagistes.

Néanmoins, les voyagistes se retrouvent confrontés à un nouveau défi: celui de trouver des logements adéquats pour les supporters. Mohamed Semlali rappelle qu’au Qatar, la capacité d’hébergement est réduite, et que ces hébergements doivent, de plus, être homologués par la FIFA.

Ce professionnel du tourisme explique aussi que les agences de voyages ont reçu des catalogues de logement comprenant des offres variées: des apparts-hôtels et des hôtels flottants de MSC Croisières. Selon les offres consultables en ligne, pour une nuit à deux, en plein Mondial, il faudra compter un peu plus de 440 euros. Pour une semaine, il faudra prévoir un budget aux alentours de 2.750 euros pour deux personnes.

Afin d’assister aux trois rencontres de la phase de groupes du Maroc (Maroc-Croatie, le mercredi 23 novembre, Maroc-Belgique, le 27 novembre et Maroc-Canada, le 1er décembre), il faudra compter sur une offre, pour une durée de dix jours, d'un minimum de 30.000 dirhams en moyenne (étant entendu que le prix du billet d'avion n'est pas inclus). Des prix qui peuvent atteindre, selon le standing demandé pour le séjour, jusqu’à 250.000 dirhams, selon les offres proposées, indique aussi le président de la Fédération nationale des agences de voyages du Maroc.

Par Hajar Kharroubi
Le 18/11/2022 à 16h52