Meknès: asphyxiés par la crise, les commerçants de l’ancienne médina appellent à la réouverture des frontières

En crise depuis la fermeture des frontières, les commerçants de l’ancienne médina de Meknès appellent à la réouverture des frontières. . Ahmed Echakoury  / Le360 (capture image vidéo)

Le 17/01/2022 à 08h02

VidéoDepuis que les touristes ont déserté la ville à cause de la fermeture des frontières, les commerçants, artisans et bazaristes de l’ancienne médina de Meknès ont vu leur chiffre d'affaires baisser de façon vertigineuse.

Selon des témoignages recueillis par Le360 auprès des professionnels du tourisme de Meknès, l’activité commerciale avait commencé à reprendre avec un certain dynamisme, avant de s'effondrer à nouveau, avec l’apparition de nouveaux variants et la suspension des vols. 

Les opérateurs de la filière du tourisme dans la ville demandent donc aux autorités de rouvrir les frontières aériennes et maritimes, afin que leurs activités reprennent, d'autant que la majorité d’entre eux n’ont pas pu bénéficier des indemnités versées pour lutter contre les effets de la crise qui dure depuis deux ans. 

Interrogé par Le360, Nidal Lahlou, membre du Conseil régional du tourisme (CRT) de Meknès, indique que cette représentation locale prépare actuellement un programme, afin de redynamiser le secteur. Ce programme cible les zones rurales et urbaines, afin que leur potentiel (écologique, touristique) puisse revaloriser cette industrie. 

Les membres du CRT, a-t-il aussi expliqué, travaillent également sur un programme de valorisation des produits artisanaux, pour accompagner les artisans de la région et les aider à faire face aux effets de la crise. 

Par Ahmed Echakoury
Le 17/01/2022 à 08h02