Lancement de la quatrième phase de la Banque de projets

Ryad Mezzour, ministre de l'Industrie et du commerce. . DR

Revue de presseKiosque360. La quatrième phase de la Banque de projets a été lancée par le ministre Ryad Mezzour. Ces 96 projets auront pour objectif de renforcer la souveraineté industrielle, sanitaire et alimentaire du pays. Cet article est une revue de presse du quotidien Aujourd’hui le Maroc.

Le 27/09/2022 à 20h36

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a donné, mardi 27 septembre, le coup d’envoi de la quatrième phase de la Banque de projets. Au total, 96 projets couvrant différentes thématiques (médicaments, dispositifs médicaux, intrants alimentaires, valorisation industrielle des ressources agricoles, emballage, machines et eau) permettront de renforcer la souveraineté industrielle, sanitaire et alimentaire du Royaume, comme le rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 28 septembre.

«A travers ces nouvelles opportunités, nous cherchons à capitaliser sur les acquis du Maroc pendant la pandémie et à donner aux grands potentiels dont ont fait preuve les opérateurs industriels l’occasion d’aller plus loin et d’innover encore plus», note le ministre de tutelle. Le potentiel d’investissement à travers cette quatrième phase est de 16 milliards de dirhams prévisionnels, 67.000 emplois directs et indirects et 28 milliards de dirhams supplémentaires de chiffres d’affaires.

Lancée en 2020, la Banque de projets a permis le lancement de 1.179 projets d’investissement représentant 266.392 emplois prévisionnels, un chiffre d’affaires potentiel en local de 68 milliards de dirhams et 73 milliards de dirhams à l’export.

Le journal précise également que le lancement de cette quatrième phase s’est accompagné par la signature d’un contrat programme 2022-2027 du secteur pharmaceutique visant la création de près de 16.000 emplois industriels (directs et indirects) et une valeur ajoutée directe additionnelle d’environ 6 milliards de dirhams. Le contrat programme a été signé entre Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce, Khalid Ait Taleb, ministre de la Santé et de la Protection sociale, la CGEM, les Entreprises du médicament au Maroc (LeMM), l’Association marocaine du médicament générique (AMMG) et la Fédération Marocaine de l’Industrie et de l’Innovation Pharmaceutiques (FMIIP).

Par Fayçal Ismaili
Le 27/09/2022 à 20h36