Formation à l’entrepreneuriat: ce qu'en dit Mohamed Soussi, directeur général adjoint chez Attijariwafa bank

Mohamed Soussi, DGA en charge du Capital humain à Attijariwafa bank. . DR

Avec l’Agence Marocaine de Coopération Internationale, le groupe Attijariwafa bank a lancé à Laâyoune, le 28 janvier 2022, un cycle de formation à l’entrepreneuriat. Etudiants et lauréats désignés par l'institution partenaire sont concernés. Mohamed Soussi, Directeur Général Adjoint, en charge du capital humain, en décrit les contours.

Le 05/10/2022 à 16h35

À l’initiative conjointe du groupe Attijariwafa bank et de l’AMCI, le lancement de l’initiative «Cycle de formation à l’entrepreneuriat» vise à renforcer les liens entre les deux institutions qui portent un engagement fort en matière d’accompagnement des jeunes, afin de contribuer activement au renforcement de leurs compétences et au développement de leurs capacités.

Avec la participation de près de 800 étudiants, et des lauréats de plus de 40 nationalités, cette première édition a été un franc succès. L’accompagnement entrepreneurial de ces jeunes a été assuré par l’ensemble des centres Dar Al Moukawil d’Attijariwafa bank. Une cérémonie de remise des certificats aux lauréats de cette promotion a été organisée à Rabat hier, mardi 4 octobre, dans les locaux de la Direction régionale d’Attijariwafa bank.

Mohamed El Kettani, PDG du groupe Attijariwafa bank, et l’Ambassadeur directeur général de l’AMCI, Mohamed Methqal, étaient présents à cet évènement, au cours duquel les différents participants ont reçu leur certificat de participation.

Mohamed Soussi, Directeur Général Adjoint en charge du capital humain au sein d'Attijariwafa bank, décrit pour Le360 la première étape que constitue l'initiation de ce cycle de formation à l'entrepreneuriat. Interview.

Le groupe Attijariwafa bank et l’Agence Marocaine de Coopération Internationale (AMCI) sont liés par un partenariat structurant. Pouvez-vous nous en dire davantage?

Tout d’abord, je tiens à rappeler que le groupe Attijariwafa bank est une multinationale panafricaine de référence qui porte une stratégie ambitieuse à l’échelle continentale. Nous sommes actuellement présents dans 15 pays en Afrique, et œuvrons au quotidien pour avoir un impact positif et pérenne, en contribuant activement à la dynamique de progrès et de croissance que connaît notre continent. Notre vision se veut inclusive, pérenne et responsable, avec une approche qui met le Capital Humain à l’honneur comme étant notre première richesse.

Notre partenariat avec l’AMCI incarne pleinement cette démarche, avec des initiatives conjointes qui visent à promouvoir l’excellence en Afrique en faisant émerger les talents du continent. Nos actions communes ont pour objectif d’accompagner la jeunesse africaine dans son élan de développement en s’engageant avec force dans sa montée en compétences à travers des programmes précis et des feuilles de routes pragmatiques et concrètes.

D’ailleurs, le programme que nous venons de célébrer le mardi 4 octobre 2022, «Le Cycle d’Accompagnement à l’Entrepreneuriat», s’inscrit dans cette dynamique et traduit cette belle synergie entre nos deux institutions en faveur d’une Afrique qui croit en son potentiel humain.

Pourriez-vous nous décrire plus précisément ce cycle d’accompagnement à l’entrepreneuriat, lancé par Attijariwafa bank et l’Agence marocaine de coopération internationale?Ce cycle constitue une expérience pilote dont le lancement officiel a été donné à Laâyoune. Il vient renforcer les actions communes que nous lançons de manière régulière avec nos partenaires de l’AMCI. Ce programme a été dédié à l’entrepreneuriat des jeunes qui constitue un accélérateur de l’inclusion, de l’innovation et de la créativité, notamment dans une Afrique qui dispose d’un capital humain dont la formation et l’insertion professionnelle représentent un réel défi. Ce projet a permis à Attijariwafa bank et à l’AMCI de consolider les actions destinées au développement des compétences des jeunes et au renforcement de leurs capacités.

Ce dispositif a été dédié aux étudiants et lauréats internationaux issus du canal de la coopération du Royaume du Maroc, et a été structuré sur trois principaux modules: l'initiation à l’entrepreneuriat, l'accompagnement à la création d’entreprise et l’accompagnement au développement des TPE.

Cette initiative a permis la formation et l’accompagnement de plus de 750 jeunes, dont 43% de femmes. Plus de 40 nationalités sont représentées. Cette première expérience est probante, avec des formations dispensées au sein de nos Centres Dar Al Moukawil sur tout le territoire national et à l’échelle internationale en mode digital à travers une pédagogie innovante, un esprit de partage d’expertise et de transmission généreuse du savoir.

En tant que groupe panafricain, en quoi ce programme constitue-t-il un enjeu stratégique pour vous?L’Afrique est notre bassin naturel, elle constitue une terre de progrès et de croissance que nous devons tous cultiver en mobilisant nos énergies de manière efficace et en croyant en notre capital humain. Attijariwafa bank est un Groupe qui s’est toujours engagé pour avoir un impact positif sur son environnement à travers un développement éthique et inclusif. Nos actions s’inscrivent dans une logique de coopération Sud-Sud qui est en parfaite adéquation avec les ambitions stratégiques du Royaume du Maroc, qui œuvre en permanence pour développer des initiatives structurantes de grandes envergures destinées à créer les conditions du co-développement avec nos pays frères à l’échelle du continent.

Quelles seront les prochaines étapes et les actions qui seront entreprises à la suite de ce cycle de formation, réalisé à grande échelle?Nous avons mis en place un dispositif de suivi afin que nous puissions accompagner les jeunes porteurs de projets qui ont suivi ce cycle de formation et qui souhaitent être accompagnés dans la phase de lancement de leur(s) entreprise(s), ou accélérer leurs activités nouvellement mises en marche.

Concernant les profils étudiants, nous les accompagnerons à travers des stages ainsi que des projets immersifs lancés dans le cadre de notre démarche marque employeur auprès des Campus. Les futurs lauréats et les talents fraîchement diplômés seront orientés, pour les plus méritants, vers le programme Yeelen, qui consiste à les recruter au sein du Groupe au Maroc pendant une durée de 12 à 36 mois, à l’issue de laquelle les jeunes les plus performants seront recrutés au sein de nos filiales à l’échelle continentale.

Par Wadie El Mouden
Le 05/10/2022 à 16h35