Délais de paiement des EEP: voici le top 10 des bons et des mauvais payeurs

Les retards de paiement continuent d'affecter la santé des entreprises marocaines notamment les TPME. . DR

La moyenne des délais de paiement déclarés par l'ensemble des établissements et entreprises publics (EEP) a atteint 40,4 jours au titre des six premiers mois de cette année, contre 40,58 jours à fin juin 2020.

Le 24/07/2021 à 09h31

La Direction des entreprises publiques et de la privatisation (DEPP), relevant du ministère de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'administration, a publié, vendredi 23 juillet 2021, les délais de paiement déclarés par les EEP concernant le mois de juin 2021. Et ce, au niveau de la rubrique de l'Observatoire des délais de paiement (ODP).

Selon la DEPF, la moyenne des délais de paiement déclarés par les EEP a connu une légère baisse, passant ainsi de 40,58 jours à fin juin 2020 à 40,4 jours à fin juin 2021.

Si globalement les délais de paiement des entreprises publiques s’inscrivent dans un trend baissier depuis plusieurs mois, il reste que certains établissements publics continuent de pratiquer des délais de paiement anormalement longs.

C’est le cas par exemple de la Société d'études et de réalisations audiovisuelles (Soread) qui affiche des délais de paiement de 220 jours et de l’Office national de l'électricité et de l'eau potable qui met, en moyenne, 177 jours pour payer ses prestataires.

© Copyright : La DEPF

Du côté des bons payeurs, on retrouve en tête de liste l'Agence urbaine de Rabat - Salé avec 3 jours et la Société nationale de garantie et de financement de l'entreprise avec 4 jours.

© Copyright : La DEPF

Les retards de paiement continuent d'affecter la santé des entreprises marocaines notamment les TPME. Ils ont pour effet de réduire les liquidités, d’accroître le niveau des créances douteuses et parfois même d'entraîner l’arrêt total d’activité.

A cet effet, les membres de l'Observatoire des délais de paiement réunis en février 2020 ont approuvé l’amendement de la loi 49-95 relative aux délais de paiement, qui consiste notamment en l’introduction d’amendes à l’encontre des mauvais payeurs.

A noter que cette publication à caractère trimestriel s'inscrit dans le cadre de la démarche progressive adoptée par le MEFRA depuis la première publication effectuée le 31 octobre 2019.

Par Hajar Kharroubi
Le 24/07/2021 à 09h31