BMCE Capital Research table sur un rebond économique de 4,8 % en 2021

Photo d'illustration. . DR

Revue de presseKiosque360. BMCE Capital Research dévoile ses perspectives de relance en 2021 dans son Strategy Annual intitulé «Dans l’expectative du post- Covid-19», tablant sur un rebond économique de l’ordre de 4,8% contre une décroissance de 6,6% en 2020.

Le 19/01/2021 à 20h43

Le retour à une croissance économique peut s’accélérer au gré de la maîtrise du Covid-19 et de la récolte céréalière, annonce BMCE Capital Research dans son Strategy Annual intitulé «Dans l’expectative du post- Covid-19». Après une décroissance de 6,6% en 2020, les experts s’attendent à un rebond économique de l’ordre de 4,8%, comme le rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 20 janvier, précisant que cette progression tient compte de l’amélioration de 11% de la valeur ajoutée des activités agricoles, et ce sous l’hypothèse d’une production céréalière de 75 millions de quintaux.

En 2021, les analystes prévoient également une reprise de la consommation finale intérieure de 3,6%, un déficit budgétaire de 6,5% contre 7,5% une année plus tôt, ainsi qu’une inflation maîtrisée aux alentours de 1%, comme le rapporte le journal. Dans leur rapport, les experts reviennent aussi sur l’orientation choisie par le Maroc qui a ainsi opté pour une loi de Finances 2021, selon les termes utilisés, volontariste et raisonnée, tout en poursuivant la restructuration de l’économie, et en tirant profit des nouvelles opportunités à saisir et émergeant en raison de la crise.

S’agissant du marché boursier, malgré les répercussions engendrées depuis le début de la pandémie de Covid-19, les pertes annuelles ressortent limitées. Les experts indiquent ainsi une baisse de 7,27% pour le Masi et de 7,35% pour le Madex, comme le relaie le quotidien, ajoutant que la contre-performance de ces deux indices s’est légèrement attenuée par rapport au niveau observé au mois de mars (-27%). 

Par Fayçal Ismaili
Le 19/01/2021 à 20h43