Banques participatives: une bonne dynamique sur les 8 premiers mois de 2021

Banques participatives. . DR

Revue de presseKiosque360. Les banques participatives ont enregistré une bonne dynamique sur les huit premiers mois de 2021. Ainsi, 17,55 milliards de dirhams de prêts participatifs ont été alloués, contre 13,51 milliards de dirhams contractés à fin décembre 2020.

Le 04/10/2021 à 20h55

Les financements participatifs maintiennent leur trend haussier à fin août, rapporte Aujourd’hui Le Maroc dans sa publication de ce mardi. Le quotidien révèle ainsi que l’encours accordé marque une appréciation de 54,9% par rapport aux huit premiers mois de l’année précédente, une évolution qui se traduit par un additionnel de 6,22 milliards de dirhams.

On apprend que 17,55 milliards de dirhams de prêts participatifs ont été alloués contre 13,51 milliards de dirhams contractés à fin décembre 2020, et que c’est le financement participatif à l’immobilier qui couvre l’essentiel de cet encours. «15,03 milliards de dirhams ont été attribués au titre des huit premiers mois de l’année dans le cadre de la Mourabaha immobilière. Cet encours ressort en consolidation de 5,32 milliards de dirhams, soit une progression de 54,9%. S’agissant du financement participatif à la consommation, son encours franchit, à fin août, la barre du 1 milliard de dirhams alors qu’il se situait autour de 988 millions de dirhams en décembre 2020», indique le journal.

Notons qu’en glissement annuel, le financement participatif à la consommation s’est amélioré de 24,9% comparé à la même période de l’année 2020, pour un encours additionnel de l’ordre de 220 millions de dirhams observé en glissement annuel. Force est de souligner que les crédits alloués dans le cadre du financement participatif à la consommation ont atteint à fin août un encours de 1,31 milliard de dirhams, soit une progression de 95,5% par rapport à la même période de l’année précédente.

«Pour ce qui est des certificats de sukuk, Bank Al-Maghrib observe des émissions de l’ordre de 224 millions de dirhams à fin août 2021. Elles se sont inscrites en repli par rapport au niveau atteint une année auparavant, repli estimé à 28,7%. Elles perdent ainsi 90 millions de dirhams de leur valeur en glissement annuel. S’agissant des créances sur l’administration centrale, elles se sont chiffrées à 168 millions de dirhams, en progression de 26,5% comparé à la même période de l’année précédente», apprend-on.

Soulignons que l’actif global des banques et fenêtres participatives ressort à 20,60 milliards de dirhams à fin août 2021 et s’inscrit en hausse de 43%, gagnant ainsi, en glissement annuel, une valeur de l’ordre de 6,25 milliards de dirhams. Aujourd’hui Le Maroc fait remarquer que les actifs immobilisés sont estimés à 701 millions de dirhams, dont 305 millions de dirhams d’immobilisation acquise dans le cadre du financement participatif.

Par Ismail Benbaba
Le 04/10/2021 à 20h55