Attijariwafa bank lance le Club Afrique Développement de la Région Casablanca-Settat

Lors du lancement du Club Afrique développement de la région Casablanca-Settat d'Attijariwafa bank.

Le 16/02/2024 à 11h40

VidéoLe groupe Attijariwafa bank a lancé, jeudi 15 février, son douzième Club Afrique Développement (CAD) dans la Région de Casablanca-Settat, en présence de 250 chefs d’entreprises et représentants institutionnels.

Attijariwafa bank ne cesse de diversifier ses offres pour stimuler le commerce intra-africain et accompagner les entreprises marocaines dans leur quête d’expansion continentale. L’ouverture de l’antenne du Club Afrique développement (CAD) à Casablanca-Settat et le lancement du dispositif «Dev Export», jeudi 15 février, marquent une avancée significative dans la réalisation de ces objectifs, en fournissant des outils et des services adaptés aux besoins des entreprises locales.

Mouna Kadiri, Directrice du CAD, a souligné, dans une déclaration pour Le360, l’importance de cette nouvelle antenne, qui vise à offrir une proximité accrue et un soutien renforcé aux entreprises de la région, un véritable poumon économique du Royaume. Avec plus de 4.500 entreprises membres à travers 20 pays, le CAD se positionne comme une plateforme de référence offrant des services à haute valeur ajoutée, tels que l’accès en temps réel à des appels d’offres dans 50 pays, la participation à des missions multisectorielles et bien plus encore.

«Cette initiative vise à renforcer la proximité avec les entreprises de cette région stratégique qui constitue un pilier économique crucial du Royaume du Maroc et qui abrite Casablanca Finance City, contribuant ainsi à la position du Maroc en tant que hub continental pour les investissements et favorisant l’expansion des entreprises à l’échelle du continent. En alignement avec la vision royale pour une régionalisation avancée, le groupe Attijariwafa bank s’engage à régionaliser ses services à forte valeur ajoutée», a fait savoir Mouna Kadiri.

Et de préciser qu’à ce jour, le CAD rassemble plus de 21.000 participants de 40 pays africains, avec 36 missions multisectorielles et plus de 25.700 rencontres d’affaires organisées, accompagnées par les équipes commerciales d’Attijariwafa bank et qui ont conduit à des investissements, des exportations et des accords de grande valeur ajoutée dans des secteurs clés tels que l’agro-industrie, les énergies, le BTP, les télécommunications et la santé.

Pour sa part, Karim Idrissi Kaitouni, Directeur exécutif en charge du Marché des Entreprises d’Attijariwafa bank, a présenté «Dev Export», un dispositif complet d’appui et d’accompagnement aux exportateurs et primo-exportateurs. Ce programme, riche en composantes financières et non financières, propose des instruments de couverture des exportations notamment en Afrique, des solutions de financement diversifiées et un ensemble de services de conseil, de formation et d’information.

«L’un des piliers essentiels de ce dispositif est l’instrument de couverture des exportations ou l’assurance-crédit, qui a fait l’objet même d’une signature de convention avec un partenaire de taille, à savoir Allianz Trade, un leader mondial dans ce domaine. Parmi les autres composantes de Dev Export, on trouve les instruments multiples de financement tels que les avances en dirhams, les mobilisations en devises, ainsi que toute la gamme de financements proposés par le groupe Attijariwafa bank pour répondre aux besoins d’investissement et le fonctionnement. Un autre pilier de Dev Export réside dans les services non financiers tels qui se matérialisent par le conseil, la formation et l’information et qui sont accessibles à travers nos différentes plateformes physiques et digitales», a-t-il énuméré.

Loubna Derkaoui, responsable Trade Finance à Attijariwafa bank, a décrit Dev Export comme une offre intégrale répondant aux besoins des exportateurs: «Il s’agit d’une offre complète de produits et services dédiée à nos exportateurs et néo-exportateurs. Elle vise à améliorer leur expérience et à répondre à leurs besoins en termes de mise en relation, de conseil technique et réglementaire, de financement et de sécurisation de leurs opérations de Trade».

À noter que ce lancement officiel a rassemblé plus de 250 chefs d’entreprise et représentants institutionnels pour des discussions sur «Les nouvelles opportunités d’investissement et d’échanges en Afrique», notamment dans les secteurs de l’agro-industrie, de la logistique et du transport.

Cet événement a connu la participation de Mohamed El Kettani, Président Directeur Général du groupe Attijariwafa bank, et d’Abdellatif Maazouz, Président du Conseil de la Région Casablanca-Settat. Plusieurs personnalités de renom ont également répondu présent à ces discussions. Il s’agit notamment d’Ali Seddiki, Directeur Général de l’Agence marocaine de Développement des Investissements et des Exportations (AMDIE), Nouzha Taariji, Directrice Générale d’Energy Transfo, Amine Benkirane, Fondateur et PDG de Kitea, Luca Burrafato, Directeur Med countries, Moyen-Orient et Afrique d’Allianz Trade.

Par Hajar Kharroubi et Adil Gadrouz
Le 16/02/2024 à 11h40