Attijariwafa bank, 1ère banque au Maroc et en Afrique du Nord en termes de valeur marchande, selon Forbes

Mohammed El Kettani, PDG Attijariwafa bank.. Brahim Taougar le360

Le magazine Forbes Middle East vient de publier la dernière édition de son classement des 50 banques les plus performantes dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA). Quatre banque marocaines y figurent, avec Attijariwafa bank à leur tête.

Le 10/04/2023 à 15h02

Attijariwafa bank est la première banque au Maroc et en Afrique du Nord en termes de valeur marchande. C’est ce que révèle le magazine Forbes Middle East dans son dernier classement des 50 banques les plus performantes dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA). Avec une valeur globale de 8,7 milliards de dollars, le groupe bancaire présidé par Mohamed Kettani occupe la 18e place dans ce classement régional.

D’après le magazine, le résultat net d’Attijariwafa bank a grimpé de 21,1% en 2022 pour atteindre 714 millions de dollars. Au mois d’avril 2022, le groupe comptait 10,6 millions de clients et une présence dans 26 pays en Afrique, en Europe, et au Moyen-Orient. «Attijariwaba bank est la plus grande banque au Maroc et l’une des plus importantes en Afrique. (…) Le groupe a étendu son empreinte en 2022, en lançant une filiale au Tchad et en ouvrant un bureau de représentation en Chine. En juin 2022, elle s’est associée à Finastra pour participer à “Hack to the Future”, un mouvement fintech international qui vise à établir une finance durable et inclusive», indique Forbes Middle East.

Top 4 des banques marocaines en 2022 en termes de valeur marchande, selon Forbes Middle East

BanquesValeurs sur le marché (en dollars)Bénéfice net en 2022 (en dollars)
Attijariwafa bank8,7 milliards714 millions
Banque Centrale Populaire4,7 milliards335 millions
Bank of Africa3,4 milliards225,9 millions
CIH Bank953 millions65,5 millions

Trois autres groupes marocains figurent dans ce top 50 des banques de la région MENA. Il s’agit de la Banque Centrale Populaire (BCP), classée 24e avec 4,7 milliards de dollars de valeur marchande. Présent dans 32 pays, dont 18 en Afrique, le groupe a réalisé un bénéfice net de 335 millions de dollars en 2022. Il est suivi par Bank of Africa (32e), dont la valeur marchande était de 3,4 milliards de dollars l’année dernière, après une hausse de 15% de son bénéfice net pour atteindre 225,9 millions de dollars.

Enfin, on retrouve CIH Bank (49e), évalué à 953 millions de dollars. Forbes Middle East rappelle son acquisition en février dernier de BMCI Asset Management, filiale de BMCI spécialisée dans la gestion d’OPCVM. L’opération doit être finalisée au premier semestre 2023. Rappelons que CIH Bank avait annoncé un résultat net de 669,1 millions de dirhams à fin décembre 2022, contre 603 millions de dirhams en 2021.

Globalement, ce sont les banques des pays du Golfe qui dominent largement ce classement avec 41 compagnies, soit 82% de la liste. L’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis caracolent en tête avec 10 groupes bancaires pour chacun de ses pays. Le saoudien Al Rajhi Bank occupe la première place avec une valeur de 75 milliards de dollars, suivi de la Saudi National Bank (SNB) avec 56,4 milliards de dollars, tandis que le qatari QNB Group, valorisé à hauteur de 42,8 milliards de dollars, ferme le podium régional.

Par Elimane Sembène
Le 10/04/2023 à 15h02