2021, un record pour les recettes douanières

Forte baisse des trafics illicites du fait de la crise sanitaire, selon le rapport 2020 de l’administration des douanes publié le 11 mai 2021. . DR

Revue de presseKiosque360. C’est une année record pour la Douane. En effet, les recettes ont atteint 111,2 milliards de dirhams, représentant une progression de +10,1 milliards de dirhams par rapport à 2019, comme le dévoile l’ADII dans son rapport d’activité. Cet article est une revue de presse tirée du quotidien Aujourd’hui le Maroc.

Le 18/05/2022 à 19h57

Dans son rapport d’activité 2021, l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) annonce un record jamais égalé dans les recettes douanières. En effet, ces dernières s’élèvent à 111,2 milliards de dirhams, soit +10,1 milliards de dirhams par rapport au dernier record enregistré en 2019, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 19 mai, appuyant qu’en termes de recettes du budget général de l’Etat, les réalisations ont dépassé les prévisions de la loi de Finances 2021 d’un peu plus de 14% ou +12,9 milliards de dirhams. 

Dans le détail, 58% du montant global des recettes budgétaires correspondent à la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA), 29,57% à la Taxe intérieure de consommation et 11,12% au droit d’importation.

Zoomant sur la TVA, l’ADII indique que les recettes de la TVA ont atteint les 60,5 milliards de dirhams contre 48,6 milliards de dirhams en 2020, soit +25%. La raison de cette progression? La hausse de 43% (+3,1 milliards de dirhams) des recettes de la TVA sur les produits énergétiques, conjugée à l’augmentation de 21% (+8,9 milliards de dirhams) des recettes sur les autres produits, en particulier ceux générateurs de recettes comme les voitures (+54%), précise le journal.

Les recettes encaissées au titre de la redevance du gazoduc affiche +68% par rapport à l’année 2020, soit 763,4 milliards de dirhams. S’agissant de la TIC, c’est une progression de 15% par rapport à l’an passé qui a été comptabilisée suite, principalement, à la hausse de 20% des recettes des produits énergétiques et de 6% des recettes des tabacs manufacturés.

Dans sa publication, l’ADII détaille également que la Douane a saisi 39 tonnes de résine de cannabis (87 tonnes en 2020), 10 kg de drogues dures (59 kg en 2020), 27.000 unités de comprimés psychotropes ( 80.000) et 2,4 tonnes de maâssel, et ce dans le cadre de la lutte contre le trafic des stupéfiants. Selon la 8ème étude de prévalence des cigarettes de contrebande, le taux de pénétration sur le marché national se situe à 1,91% en 2021. En 2020, il était de 1,37%.

Par Fayçal Ismaili
Le 18/05/2022 à 19h57