L’art contemporain marocain a la super cote

L'oeuvre d'Abbés Saladi a été adjugée pour plus de 5 MDH. . DR

La vente aux enchères entièrement dédiée à la création contemporaine marocaine orchestrée en duplex entre Casablanca et Paris a connu un large succès. Une œuvre de feu Abbés Saladi a même été adjugée à 5MDH.

Le 10/06/2015 à 09h34

Le tableau «L'offrande» du peintre marocain, Abbés Saladi a pulvérisé les records après avoir été adjugé pour un montant de 466.518 euros (soit plus de 5MDH) lors de la vente aux enchères dédiée à la création contemporaine marocaine orchestrée en duplex entre Casablanca et Paris et organisée par les maisons de vente Millon et Mazad&Art. Dans un communiqué rendu public, les organisateurs soulignent que les ventes ont totalisé 9,5 MDH suite à la confirmation de 36 enchères. Les œuvres de trois autres artistes marocains, à savoir Ahmed Cherkaoui, Mohamed Drissi et Mohammed Melehi ont également suscité l’intérêt des acheteurs qui ont mis le prix fort pour se les adjuger: 234.320 dirhams pour "Les 3 miroirs I" de Cherkaoui, 888.425 dirhams pour l’installation des 7 sculptures de Drissi et le même montant pour le tableau sans titre de Melehi.

De tels scores viennent confirmer l'engouement suscité par l'art marocain auprès des collectionneurs. Mais il est à noter que cette vacation a été marquée par le faux record d’une œuvre de Jilali Gharbaoui: l’acheteur qui avait proposé quelque 7 millions de dirhams avait présenté de fausses coordonnées bancaires. Mais ce n’est pas un tel désagrément qui va décourager les organisateurs. Millon et Mazad&Art annoncent de nouvelles enchères pour l’art contemporain marocain en décembre prochain.

Par Le360
Le 10/06/2015 à 09h34