Décès de l'enfant Rayan: détection de tentatives d'instrumentalisation de l'incident pour collecter des dons

Des Marocains portent le corps de Rayan Ouram, cinq ans, lors de ses funérailles dans le village d'Ighrane, dans la province rurale de Chefchaouen, le 7 février 2022
Des Marocains portent le corps de Rayan Ouram, cinq ans, lors de ses funérailles dans le village d'Ighrane, dans la province rurale de Chefchaouen, le 7 février 2022 . Fadel Senna - AFP

Des tentatives d'instrumentalisation du décès de l'enfant Rayan, suite à sa chute dans un puits dans la province de Chefchaouen, afin de collecter des dons en nature ou en espèces en faveur de sa famille, ont récemment été détectées sur les réseaux de communication publique.

Le 08/02/2022 à 21h48

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800