Ces femmes scientifiques «oubliées» par l'histoire

La physicienne franco-polonaise Marie Curie (1867-1934), bien que Prix Nobel de Physique puis de Chimie, pour ses découvertes sur l'atome, est toujours présentée aux côtés de son mari Pierre Curie (1859-1906). Ici dans leur laboratoire, à Paris, au début du siècle dernier.
La physicienne franco-polonaise Marie Curie (1867-1934), bien que Prix Nobel de Physique puis de Chimie, pour ses découvertes sur l'atome, est toujours présentée aux côtés de son mari Pierre Curie (1859-1906). Ici dans leur laboratoire, à Paris, au début du siècle dernier. . AFP

Tout comme la Française Marthe Gautier, qui vient de mourir et dont le rôle crucial dans la découverte de la trisomie 21 avait été «oublié», de nombreuses femmes scientifiques ont vu leur contribution à la recherche minimisée voire niée.

Le 04/05/2022 à 07h44

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800