PLF 2019: Benchaâboun défend son projet de loi de finances devant le Parlement

Mohamed Benchaâboun, ministre de l'Economie et des finances. . DR

Le ministre de l'Economie et des finances, Mohamed Benchaâboun a présenté ce lundi en fin d'après-midi devant le Parlement le projet de loi de finances de 2019, un texte qui donne la priorité aux secteurs sociaux en matière de santé, de l'éducation nationale et de l'emploi des jeunes.

Le 23/10/2018 à 07h36

Cette présentation a eu lieu lors d'une séance plénière qui a regroupé les membres des deux chambres réunies, celles des représentants et des conseillers, en présence du chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani.

Aussitôt la présentation terminée, le ministre de l'Economie s'est rendu devant la Commission parlementaire de l'économie et finances, donnant ainsi le coup d'envoi des débats internes sur ce projet de loi.

Le projet de loi de finances de 2019 repose sur une série d'axes donnant la priorité aux secteurs de la santé, de l'éducation nationale, à la formation professionnelle, à l'emploi des jeunes et à l'encouragement des petites et moyennes entreprises.

Le projet de loi prévoit un taux de croissance à 3,2%, un taux d'inflation limité à 2% et une réduction du déficit budgétaire à 3,3%. Il octroie 40.000 nouveaux postes d'emplois dans la fonction publique, dont 15.000 pour le personnel contractuel.

A elles seules, les dépenses salariales pour les fonctionnaires s'élèveront, en 2019, à 112 milliards de dirhams, soit plus d'un tiers du budget global de l'Etat.

Le PLF de 2019 doit être adopté définitivement par les deux chambres du Parlement avant la fin du mois de décembre prochain.

Par Mohamed Chakir Alaoui
Le 23/10/2018 à 07h36