Migration. le président de Melilla veut se débarrasser des mineurs marocains

Le port de Melilla. . DR

Le président PP (Parti populaire) de la ville de Melilla, Juan José Imbroda a appelé dimanche le gouvernement de Madrid à rapatrier les mineurs étrangers non accompagnés vers leurs pays d’origine, principalement le Maroc, afin qu’"ils soient avec leurs familles".

Le 19/09/2016 à 13h33

Les mineurs marocains non accompagnés à Melilla refont parler d’eux et suscitent à nouveau un début de tension entre Rabat et Madrid.

Juan José Imbroda, président PP du préside occupé, a souligné que Melilla "a demandé et demandera au gouvernement de mettre en œuvre l’accord de rapatriement avec le Maroc qui, de façon inexplicable, ne veut pas le mettre en marche", apprend Le360 de sources informées.

A défaut, le président du préside occupé a demandé le transfert de ces mineurs vers l’Espagne, afin de venir en aide à la ville de Melilla qui accueille plus de 300 mineurs, une mission qui nécessite un budget de plusieurs millions d’euros par an.

Par Abdeladim Lyoussi
Le 19/09/2016 à 13h33