Interview exclusive. Carlos Vila Nova, président de Sao Tomé-et-Principe: «Le Maroc peut compter sur notre soutien dans l’affaire du Sahara»

Le président de Sao Tomé-et-Principe, Carlos Vila Nova à Tanger le 16 novembre 2023.
Le président de Sao Tomé-et-Principe, Carlos Vila Nova, à Tanger le 16 novembre 2023.
Le 16/11/2023 à 14h59

VidéoDans des entretiens exclusifs avec Le360 en marge de la 15ème édition des MEDays, organisée du 15 au 18 novembre courant à Tanger, le président de Sao Tomé-et-Principe, Carlos Vila Nova, et le Premier ministre de la Dominique, Roosevelt Skerrit, ont réaffirmé l’appui de leurs pays à l’intégrité territoriale du Maroc, considérant que le plan d’autonomie est «la seule base pour une solution politique» au différend artificiel créé par le régime militaire d’Alger autour du Sahara marocain. Les détails.

«Le Maroc, pays ami depuis longtemps, peut compter sur nous dans l’affaire du Sahara», a affirmé sans ambages Carlos Vila Nova, président de Sao Tomé-et-Principe, État insulaire membre de l’Union africaine. Il s’exprimait ainsi pour Le360 au terme de son intervention lors de la séance inaugurale de la 15ème édition des MEDays.

«C’est un honneur de participer pour la première fois aux MEDays, où nous avons lancé un appel pressant pour un dialogue plus actif», a déclaré Carlos Vila Nova, désigné «invité d’honneur» de cette édition du forum international. Il a également émis le vœu de voir s’installer «la solidarité et la paix avant tout, puis le progrès socio-économique en Afrique».

«Je suis ravi d’être ici», a-t-il dit, avant d’évoquer le soutien de son pays à l’intégrité territoriale du Royaume. «Nous sommes un pays ami du Maroc et cela date de longtemps. Notre présence ici démontre que c’est un dossier que nous accompagnerons très bien avec amitié et solidarité.»

Quant au Premier ministre de la Dominique, Roosevelt Skerrit, il a abondé dans le même sens en réitérant le soutien de son pays à l’intégrité territoriale du Maroc. Et de citer la récente résolution du Conseil de sécurité de l’ONU 2703, qui considère que le plan d’autonomie est «une solution sérieuse et crédible» pour une issue politique basée sur le compromis et le pragmatisme.

M. Skerrit a ainsi affirmé que le plan marocain d’autonomie est «la seule base crédible et sérieuse pour résoudre le différend régional autour du Sahara».

La 15ème édition des MEDays est organisée par l’Institut Amadeus sur le thème «Polycrise, polymonde», en présence de 80 représentants gouvernementaux, dont des chefs d’Etat et de gouvernement et une trentaine de ministres.

Par Mohamed Chakir Alaoui et Abderrahim Ettahiry
Le 16/11/2023 à 14h59