Info360. Éric Dupont-Moretti en visite à Rabat, voici pourquoi

Éric Dupond-Moretti, ministre français de la Justice.  . Ludovic Marin, AFP

L'épineuse question des mineurs non accompagnés serait-elle en voie d'être résolue entre la France et le Maroc?

Le 05/12/2020 à 08h01

Un document, intitulé officiellement "déclaration d'entente sur la protection des mineurs", sera signé le lundi 7 décembre à l'occasion de la visite de travail de deux jours qu'effectuera à Rabat le ministre français de la Justice, Éric Dupont-Moretti, apprend Le360.

Du côté marocain, la déclaration d'entente, la première du genre, sera paraphée par Mohamed Benabdelkader, ministre de la Justice.

Les objectifs de cette déclaration restent imprécis, mais selon une source proche de ce dossier, elle ouvre la voie à l'instauration "d'un premier cadre juridique" relatif au problème des mineurs non accompagnés, qui seraient entrés illégalement en France. "Il s'agit juste d'un cadre de protection", a assuré cette source, soulignant que le fond du problème des mineurs non accompagnés relève des attributions des ministères de l'Intérieur de la France et du Maroc.

Priée de révéler le but exact de cette déclaration d'entente, notre source indique qu'il s'agit de jeter une base à une future coopération bilatérale dans le domaine de la "protection des mineurs non accompagnés, c'est-à-dire, préserver tous les droits" de cette catégorie de personnes.

Les deux parties Maroc et France restent discrètes, notent les observateurs, sur la teneur des entretiens qu'aura le ministre Éric Dupont-Moretti à Rabat. Ce dernier rencontrera également le président du Parquet général, Mohamed Abdennabaoui, avant de regagner Paris le lundi 7 décembre.

Par Mohamed Chakir Alaoui
Le 05/12/2020 à 08h01