Armement: Le Maroc accroît ses dépenses militaires

Pour avoir la paix, il faut préparer la guerre.   . dr

Revue de presseKiosque360. Les dépenses du Maroc en armement sont appelées à connaître une hausse annuelle de 3,6%, révèle l’Institut spécialisé dans les questions de défense, Frost and Sullivan.

Le 03/09/2015 à 01h14

Le Maroc, un bon client pour les industriels de l’armement en Europe et aux Etats-Unis. C’est ce que révèle l’Institut spécialisé dans les questions de défense, Frost and Sullivan.

Selon une étude réalisée par cet institut et relayée par Al Massae dans son édition de ce jeudi 3 septembre, les dépenses marocaines en armement sont destinées à connaître une hausse annuelle de 3,6%. Cette hausse s’étalera sur la période allant de 2015 à 2025, précise encore l’Institut qui parle d'une «aubaine» pour les industriels de l’armement à travers le monde, notamment en Europe et aux Etats-Unis.

«Au moment où les budgets défense des pays européens et des Etats-Unis subissent des coups de rabot, de nouveaux marchés prometteurs s’ouvrent à eux», constate ainsi l’institut qui classe le Maroc dans le Top 5 des pays appelés à revoir à la hausse leurs dépenses en armement. Il s’agit, outre le Maroc, du Koweït, de Singapour, de la Malaisie et de la Colombie. Ces pays verront leurs dépenses croître de 3,6 %, souligne encore l’Institut Frost and Sullivan.

D’après la même source, une grande partie des budgets défense ira à la formation des ressources humaines et à la maintenance du matériel militaire.

Les pays concernés par cette hausse débourseront un total de 9,5 billions de dollars annuels pour acquérir des armes et du matériel militaire. Pour ce qui est du budget défense marocain, il s’élève à 4 milliard de dollars. 

Par Ziad Alami
Le 03/09/2015 à 01h14