Al Hoceima: nouvelle enquête de la Cour des comptes sur les projets non réalisés

Driss Jettou, président de la Cour des comptes.  . Dr

Revue de presseKiosque360. La Cour des comptes continue d’enquêter sur les projets du programme «Al Hoceima Manarat Al Moutawassit». Elle a de nouveau saisi les responsables locaux pour un recensement global des chantiers non réalisés ou non aboutis.

Le 11/12/2018 à 19h29

La Cour des comptes n’en a pas encore fini avec les projets en retard ou suspendus entrant dans le cadre du programme «Al Hoceima Manarat Al Moutawassit». Les présidents de communes et autres responsables territoriaux de la province viennent en effet de recevoir un écrit de l’établissement présidé par Driss Jettou, qui leur annonce une nouvelle mission dans la ville et ses alentours.

L’information fait la Une d’Al Massae de ce mercredi 12 décembre qui, se rapportant à cet écrit dont il dit détenir copie, annonce une nouvelle enquête de la Cour des comptes sur les projets prévus dans le cadre de ce programme. Dans la missive, il est expliqué que l’objectif de cette mission des magistrats de la Cour des comptes est de recenser le nombre et la nature des projets à l’arrêt, de définir leur état d’avancement actuel et de cerner les raisons des retards enregistrés dans leur réalisation.

La même source ajoute que cette lettre invite les responsables territoriaux à communiquer un recensement global des projets lancés depuis 2013 où l’Etat, que ce soit à travers les communes ou autres entités publiques, sont des contributeurs financiers. Le document fixe également les conditions dans lesquelles ce recensement doit être effectué. Ainsi, nous apprend Al Massae, l’accent doit être porté sur les projets dont les études ont été réalisées mais qui ont été abandonnés par la suite, les chantiers qui ont été entamés mais n’ont pas été livrés à temps, ainsi que les projets livrés mais qui n’ont pas été exploités depuis.

Les responsables concernés par cette lettre ont jusqu’au 13 décembre courant pour se soumettre à ces directives. Ils devront, en plus, transmettre à la Cour des comptes la liste de l’ensemble des conventions de partenariat conclues durant les cinq prochaines années.

Autant dire qu’on n’a pas fini d'entendre parler de ces projets du programme «Al Hoceima Manarat Al Moutawassit» qui ont tardé à se concrétiser et qui avaient auparavant coûté leur place à plusieurs ministres.

Par Fayza Senhaji
Le 11/12/2018 à 19h29