Agressions de Cologne: la plupart des suspects sont Marocains et Algériens

Des manifestants du mouvement islamophobe allemand Pegida, le 9 janvier 2016 à Cologne.
Des manifestants du mouvement islamophobe allemand Pegida, le 9 janvier 2016 à Cologne. . Le360 : Adil Gadrouz

Sur les 153 personnes suspectées d'avoir commis des agressions notamment à caractère sexuel lors du Jour de l'An à Cologne en Allemagne, 103 sont de nationalité algérienne ou marocaine, selon un rapport publié par les autorités locales mardi.

Le 05/04/2016 à 17h38