Trafic de conteneurs: Tanger Med creuse son écart avec le port d’Algésiras

En 2020, pour la troisième année consécutive, Tanger Med a été le premier port de transbordement de conteneurs en Méditerranée et le premier port à conteneurs en Afrique. Relié à plus de 180 ports dans le monde, près de 1 100 entreprises y sont installées.
En 2020, pour la troisième année consécutive, Tanger Med a été le premier port de transbordement de conteneurs en Méditerranée et le premier port à conteneurs en Afrique. Relié à plus de 180 ports dans le monde, près de 1 100 entreprises y sont installées. . Tanger Med

En 2021, l’écart du trafic entre les deux ports concurrents, qui se font face à l’entrée du détroit de Gibraltar, s’est considérablement creusé, passant de 0,6 million à 2,37 millions de conteneurs EVP traités. Explications.

Le 25/01/2022 à 11h55

Le complexe portuaire Tanger Med n’en finit pas de monter en puissance. Après être devenu en 2020 le premier port à conteneurs du bassin méditerranéen, avec un total de 5.771.221 conteneurs EVP traités, détrônant les plus grands ports de la région, en particulier le port d’Algésiras, Tanger Med a encore plus creusé cet écart, en 2021, avec son concurrent direct en Méditerranée occidentale.

En 2021, en effet, le complexe portuaire Tanger Med a réalisé un total de 7.173.870 conteneurs EVP (Equivalent Vingt Pieds) traités, soit une progression de 24% par rapport à 2020, alors que dans le même temps, le port d’Algésiras s’est contenté d’un trafic 4.796.665 conteneurs EVP, en baisse de 6% par rapport à 2020, selon les statistiques officielles du port espagnol.

En d’autres termes, l’écart du trafic entre les deux ports, pourtant qualifiés de «jumeaux» par la presse spécialisée, est passé de 0,6 million à 2,37 millions de conteneurs EVP traités, ce qui vient consolider encore plus le leadership régional du complexe portuaire Tanger Med.

«Hub de transbordement historique (85% des flux totaux), le port andalou ne cache pas une pression concurrentielle accrue depuis l’inauguration en janvier 2021, du terminal TC3 de Tanger Med, dont la gestion a été confiée à Tanger Alliance (coentreprise entre l’opérateur marocain Marsa Maroc et Eurogate/Contship, ralliés ensuite par Hapag-Lloyd à hauteur de 10% du capital)», souligne Le Journal de la Marine Marchande dans un récent article consacré aux performances du port marocain.

En réaction, poursuit la publication, «le port andalou multiplie les investissements ferroviaires pour accélérer l’activité hors transbordement. Mais pour l’instant, il subit, avec un repli de son trafic conteneurisé de 6% en 2021, à 4,8 MEVP. Le transbordement a encore reculé de 8%. La situation a sans doute profité à son jumeau d’en face».

La domination de Tanger Med dans le détroit est appelé à se poursuivre. En novembre dernier, APM Terminals, filiale de Maersk, géant danois du transport maritime, a annoncé un investissement colossal de 400 millions de dollars dans le Terminal 4 (TC4) du port Tanger Med 2 (également nommé APM Terminals MedPort Tangier), faisant ainsi passer la longueur du quai de 1.200 actuellement à 2.000 mètres, alors que sa capacité gagnera 2 millions d’EVP, pour en atteindre 5 millions au total.

Cet investissement stratégique, qui a crée des remous au port d’Algésiras, vient confirmer la volonté de Maersk de faire de Tanger Med son hub logistique majeur en Méditerranée. Selon des sources bien informées, la décision de Maersk d’investir dans le TC4 du port Tanger Med 2 devrait engendrer un transfert de trafic du port d’Algésiras à celui de Tanger Med, plus compétitif.

Aujourd’hui, le complexe portuaire Tanger Med est bien parti pour consolider sa position de hub majeur pour les grandes alliances maritimes mondiales menées par Maersk Line, CMA CGM et Hapag Lloyd. Ces derniers arbitrent de plus en plus en faveur du port marocain, qui dispose de nombreux atouts, dont un arrière-pays animé, un réseau de transport routier de qualité, la présence de compétences très qualifiées, des salaires moins élevés et une législation adaptée. En termes de productivité, le terminal TC 4, équipé de technologies ultra-modernes, réalise des records, avec plus de 30 mouvements de grue par heure.

Enfin et pour finir, le complexe portuaire Tanger Med a fait en 2021 une entrée fracassante dans le Top 25 des plus grands ports à conteneurs du monde, en se hissant au 24e rang du classement établi par Le Journal de la Marine Marchande. En 2018, Tanger Med n’occupait que le 48e rang de ce classement. Une ascension vertigineuse qui, visiblement, n’est pas prête de s’arrêter. Pour l’édition 2022 de ce classement, qui doit sortir dans quelques semaines, Tanger Med devrait encore gagner quelques places, et se rapprocher du top 20 mondial.

Par Amine El Kadiri
Le 25/01/2022 à 11h55

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800