Marché de changes: Bank Al-Maghrib organise des adjudications d’achat de devises

Des billets de banque en dollars et euros. . DR

Revue de presseKiosque360. Bank Al-Maghrib organise des adjudications d’achat de devises depuis lundi 20 septembre 2021. Le but? Absorber les excédents actuels sur le marché de changes. Explications.

Le 21/09/2021 à 18h59

Pour absorber les excédents courants sur le marché de changes et assurer son bon fonctionnement, Bank Al-Maghrib (BAM) annonce l’organisation d’adjudications de devises depuis lundi 22 septembre 2021. Et la banque centrale ne se refuse pas d’organiser une multitude d’adjudications sur une période étalée dans le temps, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 22 septembre. En effet, «ces adjudications seront organisées autant que nécessaire, et ce en fonction de l’évolution des conditions sur le marché de changes», indique la BAM.

D’après les statistiques de la banque centrale, les avoirs officiels de réserve de Bank Al-Maghrib avoisineraient 328,5 milliards de dirhams à fin 2021 et 338,6 milliards à fin 2022, soit l’équivalent de plus de 7 mois d’importations de biens et services. Quant au FMI, il a procédé à l’augmentation de l’allocation DTS du Maroc de 857 millions DTS dans le cadre de l’allocation générale de 456 milliards de DTS approuvée par le Conseil du Fonds.

Outre des montants importants de devises mobilisés, d’autres éléments expliquent ces excédents sur le marché. Les banques commerciales ont atteint des stocks largement supérieurs aux prévisions en comparaison avec les dernières années, comme l’explique le journal, indiquant que les avoirs étrangers nets disponibles chez les banques commerciales dépassent les 31 milliards de dirhams, soit l’équivalent de trois milliards de dollars US. 

Autre facteur évoqué: les contributions des marocains résidant à l’étranger (MRE). En effet, les envois de fonds vers le Maroc et le retour des MRE pour les vacances d’été ont renforcé les stocks de devises disponibles, souligne le journal qui ajoute qu’à terme, cela peut avoir un effet inverse sur la stabilité du marché. En d’autres termes, une opération décidée par BAM et une évolution à suivre…

Par Fayçal Ismaili
Le 21/09/2021 à 18h59