Le Royal Mansour Tamuda Bay, troisième écrin de la collection Royal Mansour, s’apprête à ouvrir ses portes

Le Royal Mansour Casablanca. (A. Ettahiry / Le360)

Après les palaces de Marrakech et de Casablanca, c’est au tour du Royal Mansour Tamuda Bay d’ouvrir ses portes, le lundi 1er juillet. Au menu: une expérience inédite dans un univers d’exception, ceint par une nature luxuriante, entre terre et mer, et un confort tout en sobriété, offert par un cadre résolument marocain, véritable hommage rendu à l’artisanat du Royaume.

Le 28/06/2024 à 10h20

Une nouvelle référence de l’hôtellerie de luxe ouvre ses portes le lundi 1er juillet au Maroc. Il s’agit du Royal Mansour Tamuda Bay, qui promet de porter encore plus haut les standards de ce que ce secteur a de meilleur et de plus beau à offrir, dans le sillage de ses pairs de Marrakech et de Casablanca, qui ont opéré une véritable transformation dans l’art de recevoir au Royaume.

Troisième de la collection donc, le Royal Mansour Tamuda Bay prend place à M’diq, pas loin de Marina Smir, dans le Nord du Maroc, et se compose d’un ensemble de villas et de chambres à l’architecture singulière, nichées dans un univers d’exception et un cadre naturel luxuriant entre terre et mer. La marque distinctive de l’établissement sera sa grande sobriété, avec une priorité donnée au confort, au bien-être et à une authenticité profondément ancrée dans le savoir-être et le savoir-faire marocain.

Le Royal Mansour Tamuda Bay se présente en effet comme un véritable manifeste des traditions ancestrales d’hospitalité et d’accueil du Maroc, doublé d’un hymne à son fabuleux artisanat. Il est, entre autres, doté de 55 clefs et de trois restaurants gastronomiques avec autant de chefs internationaux.

Le Royal Mansour Tamuda Bay est le deuxième établissement de la prestigieuse collection hôtelière à ouvrir ses portes en 2024. Le lundi 15 avril dernier avait ainsi lieu l’inauguration du nouveau Royal Mansour Casablanca. Appartenant à la catégorie des palaces, l’adresse est vite devenue emblématique de ce que l’hôtellerie marocaine offrait de meilleur, s’imposant comme le plus luxueux établissement hôtelier de la capitale économique.

Après huit ans de travaux, qui ont consisté en une reconstruction complète de l’édifice, respectant toutefois les lignes épurées et les grands volumes caractéristiques de l’original, né dans les années 1950, l’établissement propose 93 chambres, 39 suites et 13 appartements privés empreints d’un luxe discret, une exceptionnelle collection d’œuvres d’art, un spa de plus de 2.500 m2 sur deux étages et, last but not least, un double ascenseur panoramique ralliant les restaurants du 23ème étage qui domine l’Atlantique et les différents quartiers de Casablanca.

Le Royal Mansour Tamuda Bay et le Royal Mansour Casablanca rejoignent ainsi le Royal Mansour Marrakech, palace qui n’est plus à présenter. Ouvert en juin 2010, l’établissement, exquise bulle de quiétude couvrant une surface de six hectares, est un véritable chef-d’œuvre d’architecture maroco-andalouse, façonné par des centaines d’artisans marocains et conçu comme une médina avec des riads individuels s’ornant chacun de sa propre décoration.

Par Tarik Qattab
Le 28/06/2024 à 10h20