Le groupe Attijariwafa bank remanie son top management

Le siège social d'Attijariwafa Bank, à Casablanca. . DR

Omar Bounjou, directeur général délégué du groupe Attijariwafa bank et membre du Comité exécutif, a fait valoir ses droits à la retraite. Il est remplacé par Hassan Bertal.

Le 19/05/2022 à 10h42

Réuni le mardi 17 mai dernier sous la présidence de Mohamed El Kettani pour examiner l’activité et arrêter les comptes du groupe au 31 mars 2022, le conseil d’administration d’Attijariwafa bank a pris acte de la décision de Omar Bounjou, directeur général délégué, de faire valoir ses droits à la retraite.

«Saluant son engagement tout au long de sa carrière, les membres du conseil ont chaleureusement remercié Monsieur Omar Bounjou pour sa contribution au développement d'Attijariwafa bank», souligne le groupe bancaire dans un communiqué publié ce jeudi 19 mai.

Le conseil a aussi approuvé les aménagements apportés aux instances de gouvernance d'Attijariwafa bank, «au service des ambitions de transformation et de croissance du Groupe, portées par le plan stratégique @mbitions 2025 et le plan stratégique IT25». Le conseil a ainsi approuvé la nomination de Hassan Bertal en qualité de directeur général délégué et membre du Comité exécutif, en charge du «Pôle Banque de Détail Maroc et Europe», en remplacement de Omar Bounjou.

Le Conseil a également approuvé la nomination de deux nouveaux directeurs généraux délégués: El Hassane El Bedraoui, responsable du «Pôle Transformation, Innovation, Technologies et Opérations», et Youssef Rouissi, responsable du «Pôle Corporate & Investment Banking». Les deux responsables ont en outre été confirmés en tant que membres du Comité exécutif.

Par ailleurs, le Conseil a confirmé Ismaïl Douiri, responsable du «Pôle Banque de Détail à l'International et Filiales de Financements Spécialisées», et Talal El Bellaj, responsable du «Pôle Gestion Globale des Risques Groupe», en qualité de directeurs généraux délégués et de membres du Comité exécutif.

Des résultats trimestriels en redressementSur le plan des indicateurs d’activité du groupe bancaire, Attijariwafa bank affiche des résultats au titre du premier trimestre 2022 en redressement, «dans un contexte caractérisé par une conjoncture difficile et incertaine à l'échelle mondiale et régionale», souligne le communiqué du groupe. Le produit net bancaire du groupe s'élève ainsi à 6,6 milliards de dirhams au terme du premier trimestre 2022, en croissance de 6,9% par rapport à la même période de l'année 2021.

Cette progression, explique la banque, est principalement liée au bon comportement de la collecte de l'épargne avec des dépôts consolidés en croissance (+5,9%) et la hausse notable des financements des économies où le groupe est présent (+5,2%).

Le résultat d'exploitation s'accroît de 17,3% pour s'établir à 3 milliards de dirhams grâce au contrôle des charges d'exploitation et à l'amélioration du coût du risque (-8,4%), même si ce dernier, qui représente 0,83% des encours de crédits, reste «nettement supérieur à son niveau pré-pandémie», fait remarquer le groupe bancaire.

Le résultat net consolidé et le résultat net part du groupe ressortent respectivement à 1,9 milliard de dirhams et à 1,6 milliard de dirhams, en croissance de 21,2% et de 20,2%.

Par Amine El Kadiri
Le 19/05/2022 à 10h42