Le Fonds monétaire arabe verse au Maroc la deuxième tranche du prêt accordé en mai 2020, d’une valeur de 87,5 M$

Siège du Fonds monétaire arabe à Abu Dhabi. . Fonds monétaire arabe

Le Fonds monétaire arabe (FMA) a versé, ce mercredi 29 septembre 2021, au Maroc la deuxième tranche du prêt qu’il lui a accordé le 23 mai 2020 et qui s’élève à 87,5 millions de dollars.

Le 29/09/2021 à 10h31

L’objectif de ce prêt est de permettre au Maroc de faire face aux défis actuels et de soutenir son programme de réforme des finances publiques, indique un communiqué du Fonds monétaire arabe (FMA) diffusé ce mercredi 29 septembre 2021.

Pour mémoire, le Fonds monétaire arabe a octroyé, le 23 mai 2020, un prêt au Maroc d’un montant de 211 millions de dollars pour faire face aux défis actuels, notamment ceux inhérents aux implications économiques de la pandémie du Covid-19.

Le FMA tient à soutenir les efforts de ses pays membres pour mettre en œuvre des réformes économiques, financières, et structurelles, et à faire face à plusieurs défis, par le biais d'un certain nombre d'instruments.

Il s’agit de la mobilisation des ressources nécessaires pour répondre aux besoins de financement des Etats membres et du financement du commerce, à travers les activités de son programme de financement du commerce arabe, explique le communiqué de l’organisation arabe régionale basée à Abu Dhabi.

Le Fonds monétaire arabe indique qu’il suit de près l'évolution de l'économie marocaine et les défis auxquels elle est confrontée en raison des circonstances actuelles.

Le FMA explique aussi qu’il travaille étroitement avec le gouvernement marocain, à travers un partenariat fructueux, pour aider le pays à relever les différents défis, auxquels il fait face, de la manière la plus efficace. Dans ce contexte, le Fonds monétaire arabe fait savoir qu’il examine l’octroi d’un autre prêt au Maroc pour favoriser un climat sain pour les Petites et moyennes entreprises (PME). 

Par Hajar Kharroubi
Le 29/09/2021 à 10h31