Info360. Chambre des conseillers: voici la liste des candidats de la CGEM

Siège de la Confédération générale des entreprises du Maroc, à Casablanca. . DR

26 chefs d’entreprises ont déposé leur candidature pour le scrutin du 5 octobre 2021, qui permettra d’élire les 8 futurs membres du groupe CGEM à la Chambre des conseillers, a appris Le360 de sources concordantes.

Le 27/09/2021 à 18h08

La période réservée au dépôt des candidatures pour les élections de la chambre des conseillers a pris fin ce lundi 27 septembre 2021, à midi. La liste des candidats que Le360 a pu compiler comprend 9 listes dont 6 accréditées par la confédération patronale.

Circonscription Nord (140 membres du collège électoral. 3 listes. 2 sièges)Parmi les 4 régions administratives que compte la circonscription Nord, trois ont présenté des candidatures.

La région Tanger-Tétouan-Al Hoceima a présenté une liste conduite Chaibia Balbzioui Alaoui, vice-présidente générale de l’union régionale de la CGEM. Balbzioui, qui dirige une usine de métallurgie à Tanger, est aussi présidente de l’Association des femmes chefs d’entreprises (AFEM-Nord).

Mohamed Amouri est désigné, quant à lui, mandataire de la liste régionale Fès-Meknès. Amouri est le président du conseil régional de l’ordre des experts comptables.

Rabat-Salé-Kénitra se présente avec une liste conduite par Abdelkrim Mehdi, vice-président de la CGEM, chargé de la dynamique régionale. Mehdi est le mari de M’barka Bouaida, récemment élue à la tête du conseil régional de Guelmim-Oued Noun.

Circonscription Sud (140 membres du collège électoral. 2 listes. 2 sièges)Mohamed Aziz Bouslikhane est le mandataire de la liste accréditée par la CGEM au niveau de la région Souss Massa. Diplômé de l’université Sherbrooke au Canada, Bouslikhane est le président de l’Université internationale d’Agadir (Universiapolis). Celle-ci a pu récemment décrocher le feu vert du ministre de tutelle, Saaïd Amzazi, pour ouvrir une faculté privée de médecine, sans avoir à justifier la disponibilité d’un terrain de stage (CHU) pour accueillir les futurs étudiants.

La région Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra présente une liste conduite par Sidi Tayeb El Moussaoui, homme d’affaires proche de Hamdi Ould Rachid et ancien président de la chambre de commerce, d'industrie et de services de Laâyoune.

Circonscription Centre (280 membres du collège. 4 listes. 4 sièges)La région Marrakech-Safi est représentée par une liste conduite par le président du bureau régional, Youssef Mouhyi. Membre du groupe sortant de la CGEM à la Chambre des conseillers, Mouhyi a à son actif deux PME, Couleurs et Youssef Impressions, toutes deux basées à Marrakech.

Pour la région de Casablanca-Settat, 3 listes vont s'affronter autour des 4 sièges que compte la circonscription, mais sans l’accréditation de la CGEM. Le siège du patronat étant basé à Casablanca, le bureau dirigeant du patronat aurait préféré rester neutre face aux candidats issus de cette région. Pour cela, conformément aux statuts de la confédération, les trois listes ont pu avoir le soutien d’au moins 20% du collège électoral (soit 56 membres).

La première liste est conduite par Abdelilah Hifdi, président sortant du groupe parlementaire de la CGEM, qui représente aussi le secteur du transports et de la logistique (en sa qualité de président de la FNT). 

Sur cette même liste, on retrouve des noms connus dans le milieu patronal: Neïla Tazi (membre également du groupe sortant au Parlement, fondatrice de A3 Communication et présidente de la fédération des industries culturelles et créatives), Othman Chrif Alami (PDG du groupe Atlas Voyages, ancien président de la Confédération nationale du tourisme) et Myriam Lahlou-Filali, DG du groupe Pharma 5.

Les deux autres listes ont pour mandataires Mohammed Youssef Alaoui (patron de Cicalim et président de la Fédération Interprofessionnelle du Secteur Avicole) et Mohammed Réda Lahmini, expert comptable, associé au cabinet Fidaroc Grant Thornton.

La campagne électorale démarrera demain, mardi 28 septembre 2021, pour se prolonger jusqu’au lundi 4 octobre à minuit. L’élection des 120 membres de la deuxième chambre du Parlement est prévue le mardi 5 octobre prochain.

Outre les candidats de la CGEM, les élections de la Chambre des conseillers couvrent également ceux des conseils communaux, préfectoraux, provinciaux et régionaux, ainsi que les candidats issus des chambres professionnelles.

© Copyright : Youssef El Harrak / Le360

Sur un total de 120 sièges que compte la Chambre des conseillers, 72 sont réservés aux membres des collectivités territoriales, 48 aux collèges électoraux représentant les forces professionnelles du pays et, enfin, 8 sièges sont affectés aux élus de la CGEM.

Par Wadie El Mouden
Le 27/09/2021 à 18h08